Go to Contents Go to Navigation

Tir de missile nord-coréen : le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne demandent une réunion à l'ONU

Corée du Nord 04.10.2019 à 09h13
Tir d'un nouveau missile

WASHINGTON/NEW YORK, 03 oct. (Yonhap) -- Le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne ont demandé jeudi une réunion à huis clos du Conseil de sécurité des Nations unies afin de discuter du récent tir d'essai de missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) de la Corée du Nord.

Ils ont demandé de tenir la réunion ce vendredi mais elle aura semble-t-il lieu la semaine prochaine, selon un rapport de Reuters.

Lors d'un audit parlementaire sur sa mission, l'ambassadeur de Corée du Sud auprès des Nations unies, Cho Tae-yul, a dit avoir appris que la réunion pourraient être ajournée à la semaine prochaine.

Le tir d'essai d'un nouveau MSBS du Nord a été effectué mercredi avant la relance des négociations nucléaires de niveau opérationnel avec les Etats-Unis prévues ce week-end.

Interrogé par le député Park Jeung du Parti démocrate, parti au pouvoir, pour savoir si l'ajournement de la réunion avait pour but de voir les résultats des prochaines négociations entre Pyongyang et Washington, Cho a répondu que «je pense que oui».

Un MSBS est plus difficile à détecter qu'un missile basé au sol, représentant donc une plus grande menace pour les Etats-Unis et ses alliés.

Les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU interdisent à la Corée du Nord de tester des technologies de missile balistique. Elles imposent aussi des sanctions économiques strictes contre le régime communiste dans le but d'empêcher le développement de ses armes nucléaires et de son programme de missiles balistiques.

En août, les trois pays européens précités avaient déjà convoqué une réunion à huis clos pour parler des tests de missiles balistiques de courte portée de la Corée du Nord qui se sont produits répétitivement depuis le mois de mai.

Le Royaume-Uni et la France sont des membres permanents du Conseil, avec les Etats-Unis, la Chine et la Russie. L'Allemagne est actuellement un membre non permanent.

A l'issue de leur réunion, les trois pays ont émis une déclaration condamnant les lancements de missiles et appelant le régime nord-coréen à prendre des mesures concrètes pour la dénucléarisation tout en s'engageant dans des négociations constructives avec les Etats-Unis.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page