Go to Contents Go to Navigation

Réunion entre les chefs des diplomaties sud-coréenne et polonaise

International 07.10.2019 à 23h13

SEOUL, 07 oct. (Yonhap) -- Les chefs des diplomaties de la Corée du Sud et de la Pologne se sont entretenus ce lundi à Séoul à propos des relations bilatérales, de la coopération économique et des efforts de paix dans la péninsule coréenne, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha et son homologue polonais Jacek Czaputowicz sont convenus de renforcer le partenariat stratégique de leur pays à l'issue de récents échanges de haut niveau, dont un sommet lors de l'Assemblée générale des Nations unies à New York le mois dernier.

Le ministre polonais est venu en Corée du Sud pour assister à une conférence sur la cybersécurité dirigée par le Processus de Varsovie, une plateforme multilatérale mise en place pour traiter des questions de paix et de sécurité au Proche-Orient.

Sur le plan économique, les deux ministres ont noté des échanges actifs entre les deux pays, qui se sont traduits par une augmentation des échanges bilatéraux, qui ont dépassé la barre des 5 milliards de dollars l'an dernier.

La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha (à droite) en déjeuner avec son homologue polonais Jacek Czaputowicz à Séoul le 7 octobre 2019.

Kang a demandé au gouvernement polonais d'aider les entreprises sud-coréennes à poursuivre l'expansion de leurs investissements dans le pays européen.

Elle a souligné que les entreprises sud-coréennes espèrent participer aux grands projets polonais, tels que la construction d'un nouvel aéroport et d'une centrale nucléaire, a indiqué le ministère. Elle a également appelé à une coopération élargie dans l'industrie de la défense.

Czaputowicz a dit espérer que les entreprises sud-coréennes dotées de technologies et d'expérience pourront participer aux projets de construction dans son pays.

Kang a profité des entretiens avec le ministre polonais pour expliquer la situation actuelle dans la péninsule coréenne et a exprimé sa gratitude pour le soutien de Varsovie à la politique de Séoul en matière de dénucléarisation complète et de paix durable.

Czaputowicz a déclaré que la Pologne était profondément intéressée par les efforts de paix et de stabilité dans la péninsule divisée et qu'en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies de 2018 à 2019, elle coopérerait étroitement avec la Corée du Sud.

Cette année, les deux pays célèbrent le 30e anniversaire de l'établissement de relations diplomatiques officielles. Séoul et Varsovie sont convenus de mettre en place un partenariat stratégique en 2013.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page