Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud coopèrera avec l'Allemagne pour des matériaux et pièces détachées

Economie 08.10.2019 à 15h01

SEOUL, 08 oct. (Yonhap) -- Le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie a tenu ce mardi avec l'Association coréenne du commerce international (KITA) et la Chambre de commerce et d'industrie coréano-allemande (KGCCI) un séminaire pour la coopération technologique entre les deux pays dans les matériaux, pièces détachées et équipements afin de diminuer la dépendance vis-à-vis du Japon.

La Corée du Sud et l'Allemagne soutiennent depuis 2014 des activités de recherche et développement communes entre PME. Elles ont aussi lancé l'année dernière des programmes de R&D entre industriels, enseignants et chercheurs.

Les deux pays sont convenus d'accroître la R&D dans les secteurs des matériaux, pièces détachés et équipements à plus de 50% de l'ensemble des activités R&D en 2020. Ils comptent ouvrir un centre de soutien pour la coopération technologique entre les deux pays.

La Corée du Sud lancera un canal de coopération avec l'Allemagne, membre de l'Organisation internationale de normalisation (ISO), pour mieux coopérer dans la normalisation dans les nouvelles industries, et organisera à Séoul le Forum sur la normalisation les 28 et 29 novembre.

Le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie, Sung Yun-mo, a déclaré que «les nouvelles industries, lancées par la quatrième révolution industrielle, ne peuvent pas être réalisées sans nouveaux matériaux, ni pièces détachées». «La coopération entre les deux pays doit se concentrer davantage sur les secteurs des matériaux et pièces détachées, le pilier de l'industrie manufacturière.»

Le ministère prévoit d'organiser une semaine de la coopération internationale dans les domaines des matériaux et pièces détachées du 28 au 31 octobre. Divers événements de coopération, comme des séminaires pour des échanges technologiques, consultations et signatures de mémorandums d'entente avec les Etats-Unis, la France et Israël, sont prévus.

Une entreprise allemande de matériaux OLED basée à Dresde, en Allemagne. (Photo d'archives Yonhap)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page