Go to Contents Go to Navigation

Les chefs d'état-major des armées de la Corée du Sud et des USA se rencontreront à Séoul le mois prochain

International 08.10.2019 à 15h32

SEOUL, 08 oct. (Yonhap) -- Les chefs militaires de la Corée du Sud et des Etats-Unis prévoient d'organiser leurs pourparlers annuels à Séoul le mois prochain pour débattre de la sécurité régionale et d'un large éventail de questions liées à leur alliance, a fait savoir ce mardi le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) de la Corée du Sud.

Le chef du JCS, le général Park Han-ki, et son homologue américain, le général Mark Milley, doivent tenir la 44e Réunion du comité militaire (MCM) à Séoul le 14 novembre, a annoncé le JCS dans un rapport d'audit parlementaire.

Le MCM se tient chaque année avant que les ministres de la Défense des deux pays tiennent la Réunion consultative sur la sécurité (SCM).

Lors de la rencontre, les deux parties envisagent d'évaluer conjointement la situation en matière de sécurité dans la péninsule coréenne et en Asie du Nord-Est, et de discuter de leur position de défense commune, selon le JCS.

Les conditions du transfert du contrôle opérationnel (OPCON) en temps de guerre de Washington à Séoul sera également à l'ordre du jour.

Les alliés envisagent les environs de l'année 2022 comme date butoir du transfert de l'OPCON, qui nécessitera un général sud-coréen à la tête du commandement des forces combinées, un général américain jouant le rôle de soutien.

Les conditions du transfert sont l'aptitude de Séoul à diriger le mécanisme de défense combiné des alliés, sa capacité de réaction initiale aux menaces nucléaires et antimissiles du Nord ainsi qu'un environnement de sécurité stable dans la péninsule et la région.

«Au cours des entretiens, (Park) expliquera au nouveau chef d'état-major de l'armée des Etats-Unis les conditions de sécurité actuelles dans la péninsule et les principaux problèmes en suspens et demandera un soutien pour les mesures politiques connexes prises à Séoul», a déclaré le JCS.

Milley a pris ses fonctions au début du mois.

La réunion aura lieu alors que la Corée du Nord a renforcé les tensions dans la péninsule coréenne en procédant à plusieurs tests d'armes. En parallèle, ses pourparlers de dénucléarisation avec les Etats-Unis sont au point mort. Le régime communiste a tiré des projectiles à courte portée, notamment des missiles balistiques, à 10 reprises depuis le début de l'année, et a lancé un nouveau type de missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) la semaine dernière.

Réunion trilatérale entre le général Park Han-ki (à dr.), patron du JCS en Corée du Sud, et ses homologues américain et japonais, le général Mark Milley (au c.) et le général Koji Yamazaki, au Pentagone près de Washington le 1er octobre 2019. (Photo fournie par le JCS. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page