Go to Contents Go to Navigation

Samsung Display investira 13.100 Mds de wons dans ses lignes de production et la R&D

Economie 10.10.2019 à 14h54
Une chaîne de production de Samsung Display. (Photo fournie par Samsung Display Co. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 10 oct. (Yonhap) -- Samsung Display Co. a annoncé jeudi qu'il investirait 13.100 milliards de wons (10,9 milliards de dollars) d'ici 2025 afin d'améliorer ses installations de production et de développer des technologies de la prochaine génération sur fond de concurrence grandissante et de ralentissement des activités.

Dans le cadre de ce projet d'investissement, Samsung Display, filiale entièrement détenue par le géant sud-coréen de la technologie Samsung Electronics Co., projette de débourser 10.000 milliards de wons en vue d'améliorer ses lignes de fabrication et d'accélérer la transition vers les écrans du futur, selon l'entreprise.

Le reste du montant annoncé sera consacré à la recherche et développement de hautes technologies liées aux écrans, en particulier pour se focaliser sur les matériaux quantiques, utilisés pour améliorer la qualité de l'image ainsi que d'autres solutions.

L'investissement a pour but de maintenir Samsung dans sa position de leader sur le marché mondial des écrans face aux entreprises chinoises qui élargissent leur présence avec des produits à prix compétitifs.

De manière plus détaillée, Samsung Display mettra à jour ses chaînes de fabrication d'écrans à cristaux liquides (LCD) à Asan, au sud de Séoul, pour se concentrer sur les écrans à points quantiques. Cela permettra de fabriquer en moyenne par mois 30.000 unités de 65 pouces et d'augmenter progressivement la capacité de production.

En juillet, LG Display Co. a aussi annoncé son plan d'investissement de 3.000 milliards de wons dans une ligne de production d'écrans à diodes électroluminescentes organiques (OLED) en Corée du Sud dans le but d'accroître sa capacité de production pour les écrans haut de gamme.

La série de projets d'investissement annoncés par Samsung et LG devrait aider la Corée du Sud à se maintenir au premier rang du secteur, ont analysé les observateurs de l'industrie.

Ces investissements permettront également aux entreprises sud-coréennes de faire face au protectionnisme grandissant partout dans le monde, y compris les tensions prolongées entre les Etats-Unis et la Chine, ont-ils ajouté.

Les écrans sont considérés comme l'un des principaux moteurs de croissance dans le futur pour la Corée du Sud, avec les puces, l'automobile, les produits biotechnologiques et les fibres de carbone.

La Corée du Sud envisage d'investir 111,3 milliards de wons dans des projets de recherche et développement dans le domaine des écrans en 2020, soit plus du triple par rapport aux 25,4 milliards de wons alloués cette année, a fait savoir le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

Samsung investit de façon agressive dans plusieurs domaines technologiques afin de répondre à l'accroissement de la concurrence sur le marché.

Plus tôt cette année, Samsung a dit qu'il investirait 133.000 milliards de wons d'ici 2030 pour élargir ses activités de puces non-mémoire et fonderie pour prendre la tête du secteur très lucratif des hautes technologies.

Le complexe de Samsung Display à Asan. (Photo fournie par Samsung Display Co. Revente et archivage interdits)
Le vice-président de Samsung Electronics Co., Lee Jae-yong (2e à partir de la g.), écoute une présentation d'un écran à diode électroluminescente organique (OLED) durant une visite de l'usine Samsung Display à Asan, à environ 100 km au sud de Séoul, le lundi 26 août 2019. (Photo fournie par Samsung Electronics Co. Revente et archivage interdits)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page