Go to Contents Go to Navigation

Qualifications Mondial 2022 : le ministère de l'Unification déçu par le silence du Nord

Actualités 11.10.2019 à 14h36

SEOUL, 11 oct. (Yonhap) -- Le ministère de l'Unification a manifesté ce vendredi sa déception face au silence gardé par la Corée du Nord après la demande de la Corée du Sud de discuter de la visite de spectateurs et journalistes dans la capitale nord-coréenne et d'autres questions concernant le match de qualification entre les deux Corées qui aura lieu mardi prochain à Pyongyang.

«Nous avons fait part au Nord de ces questions via divers canaux mais n'avons pas encore reçu de réponse», a dit Kim Eun-han, le porte-parole adjoint du ministère, lors d'une conférence de presse. «Nous trouvons cela décevant.»

Hier, l'Association coréenne de football (KFA) a dit à des journalistes que la fédération de football de la Corée du Nord l'avait informé que la question d'autoriser l'entrée de personnes autres que les joueurs n'était pas à l'étude.

Séoul avait déclaré plus tôt avoir appris que l'exemption de sanctions de l'ONU était nécessaire non seulement pour organiser au Nord le match mais aussi pour apporter des caméras, ordinateurs portables et autres équipements pour la retransmission.

A quelques jours du match, les doutes s'accentuent sur la possibilité de régler à temps les questions de diffusion de l'événement et d'envoi de supporters et ce même si le ministère de l'Unification indique qu'il passera vite à l'acte si le Nord lui répond oui.

Ce ne serait toutefois pas la première fois si le pays isolé n'autorise pas la diffusion d'un match d'une telle importance.

Le Nord n'a pas diffusé en direct le match de qualification contre le Liban tenu à Pyongyang au début du mois dernier.

Quand la Corée du Sud a envoyé en 2017 son équipe féminine nationale à Pyongyang pour un match de qualification pour la Coupe d'Asie de football, la rencontre a été diffusée plusieurs jours plus tard à la télévision nord-coréenne dans une version modifiée.

Des observateurs espèrent qu'un match si rare entre les deux Corées à Pyongyang pourra servir d'opportunité pour améliorer les liens entre elles, alors que les échanges transfrontaliers sont dans l'impasse du fait d'un manque de progrès dans les discussions sur la dénucléarisation.

Qualifications Mondial 2022 : le ministère de l'Unification déçu par le silence du Nord - 1

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page