Go to Contents Go to Navigation

Qualifications Mondial 2022 : Pyongyang fournira à Séoul une vidéo du match entre les deux Corées

Actualités 15.10.2019 à 15h24
Les membres de l'équipe nationale de football s'entraînent au stade Kim Il-sung à Pyongyang le lundi 14 octobre 2019, la veille du match de qualification pour la Coupe du monde de football 2022 contre la Corée du Nord. (Photo fournie par l'Association coréenne de football. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 15 oct. (Yonhap) -- La Corée du Nord a donné son accord pour fournir au Sud l'enregistrement du match de qualification intercoréen de la Coupe du monde qui aura lieu aujourd'hui à Pyongyang, a fait savoir un officiel du ministère de l'Unification.

La capitale nord-coréenne accueillera le match à 17h30 alors que les deux Corées se trouvent dans le groupe H de la deuxième phase des qualifications pour le Mondial 2022.

Il s'agira du premier match disputé à Pyongyang depuis 1990, quand les deux Corées ont participé à une rencontre amicale en faveur de la réunification. Le derby de ce mardi ne sera pourtant pas diffusé en direct comme les négociations avec les autorités nord-coréennes n'ont pas abouti.

«On nous a promis de nous fournir un DVD contenant le match enregistré», a dit l'officiel du ministère aux journalistes sous condition d'anonymat, en ajoutant que la vidéo pourrait être diffusée aux spectateurs sud-coréens après la rentrée des joueurs en Corée du Sud.

A la question de savoir si la vidéo contiendra le match en entier, il a répondu par l'affirmative.

Pyongyang restait muet aux appels répétés de Séoul concernant les moyens pour les supporters et les journalistes sud-coréens de visiter la capitale du Nord à l'occasion de ce match. La Corée du Nord avait diffusé le match de qualifications de la Coupe du monde tenu à Pyongyang au début du mois dernier, un jour après le match.

L'officiel a indiqué qu'une salle de presse avait été installée dans le stade de Kim Il-sung pour que les accompagnateurs sud-coréens puissent transmettre des informations relatives au match.

L'équipe sud-coréenne est arrivée à Pyongyang lundi après-midi, après avoir fait escale à Pékin, et s'est ensuite entrainé pendant une heure dans le stade.

La Corée du Sud a souhaité que le match à Pyongyang offre l'opportunité d'améliorer les relations intercoréennes qui restent dans l'impasse depuis la rupture du sommet sans accord entre le dirigent nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump.

Séoul n'a envoyé aucun représentant du gouvernement à cet événement. Le membre du ministère a dit qu'il n'était pas encore vérifié si de hauts officiels, y compris le dirigeant Kim, assisteraient ou non au match dans le stade.

Par ailleurs, le président de la Fédération internationale de football association (Fifa) Gianni Infantino se rendra ce mardi en Corée du Nord pour assister à la rencontre intercoréenne, a dit l'officiel sans plus de détails sur son voyage à Pyongyang.

Infantino avait auparavant proposé aux deux Corées d'organiser conjointement la Coupe du monde féminine de football 2023. Séoul a salué cette proposition tandis que le régime nord-coréen n'a pas encore donné suite.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page