Go to Contents Go to Navigation

Plus de 3 patients étrangers sur 10 reçoivent des soins esthétiques ou dermatologiques

Actualités 16.10.2019 à 15h57

SEOUL, 16 oct. (Yonhap) -- Plus de trois patients étrangers sur 10 sont venus recevoir des interventions esthétiques ou dermatologiques en Corée du Sud l'année dernière, a révélé mercredi des données de l'Institut coréen pour le développement de l'industrie de la santé (KHIDI).

Selon les données, le pays a accueilli un total de 464.452 patients étrangers en 2018, en hausse de 16,7% par rapport aux 397.882 de l'année précédente. Environ 130.000 personnes d'entre elles ont bénéficié des traitements esthétiques et dermatologiques.

Le service le plus recherché par les étrangers a été la médecine interne (19,4%), suivie de la chirurgie esthétique (14,4%), de la dermatologie (13,7%), du centre d'examens (8,9%), de l'obstétrique et gynécologie (5,3%) et de l'orthopédie (5,1%).

La part combinée de la chirurgie esthétique et de la dermatologie s'est élevée à 28,1% pour atteindre 13.640 patients étrangers, constituant un bond par rapport à 22,4% en 2016 et à 23,2% en 2017.

Les Chinois ont représenté 41,6% (27.852 personnes) des patients étrangers qui ont eu recours à la chirurgie esthétique en Corée du Sud en 2018, devant les Japonais (12.299), les Thaïlandais (5.995), les Américains (3.503) et les Vietnamiens (1.975).

Au cours de ces cinq dernières années, le pays a compté un total de 241.186 patients étrangers qui ont visité des cliniques de chirurgie esthétique, dont 53,2% ou 128.366 personnes étaient Chinois.

Une clinique de chirurgie esthétique. (Photo fournie par Yonhap News TV)

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page