Go to Contents Go to Navigation

Séoul et Tokyo tiennent des discussions sur fond de tensions sur le commerce et l'histoire

Actualités 16.10.2019 à 16h40
Shigeki Takizaki

SEOUL, 16 oct. (Yonhap) -- La Corée du Sud et le Japon ont eu mercredi des échanges diplomatiques de niveau opérationnel à Séoul sur fond d'espoirs de voir la prochaine visite du Premier ministre Lee Nak-yon à Tokyo servir de tournant dans leurs relations détériorées par les restrictions d'exportation de Tokyo et le travail forcé en temps de guerre.

Kim Jung-han, directeur général chargé des affaires asiatiques et pacifiques au ministère des Affaires étrangères, a rencontré son homologue japonais, Shigeki Takizaki, pour discuter des questions d'intérêt mutuel, ont fait savoir des officiels sud-coréens.

Leur rencontre a eu lieu, alors que Lee prévoit de se rendre à Tokyo pour assister jeudi prochain à la cérémonie de couronnement de l'empereur japonais Naruhito. Des observateurs estiment que ce voyage pourrait permettre de restaurer les relations refroidies entre les pays voisins.

Les deux pays s'affrontent sur les nouvelles restrictions commerciales de Tokyo, considérées par Séoul comme une mesure de représailles politiques contre les verdicts rendus l'année dernière par la Cour suprême sud-coréenne qui a ordonné à des entreprises japonaises d'indemniser les victimes du travail forcé durant le régime colonial japonais (1910-1945).

Ce conflit se poursuit sans répit du fait de la décision prise par Séoul de ne pas renouveler l'Accord de sécurité générale d'informations militaires (GSOMIA), considéré comme un rare cadre de collaboration bilatérale en matière de défense et une plate-forme symbolique visant à promouvoir la coopération sécuritaire trilatérale de Washington avec ses deux alliés asiatiques.

Avant la rencontre entre directeurs généraux, le négociateur en chef de Séoul, Lee Do-hoon, a eu une réunion-déjeuner avec Takizaki qui fait aussi office d'envoyé nucléaire en chef de Tokyo.

La dernière entrevue entre Kim et Takizaki s'est tenue le 20 septembre à Tokyo.

Séoul et Tokyo sont convenus de tenir régulièrement, chaque mois si possible, des pourparlers diplomatiques de niveau opérationnel.

Kim Jung-han, directeur général chargé des affaires asiatiques et pacifiques du ministère sud-coréen des Affaires étrangères, quitte le ministère japonais des Affaires étrangères à Tokyo après avoir rencontré son homologue Shigeki Takizaki, le 20 septembre 2019.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page