Go to Contents Go to Navigation

Séoul conclut un accord commercial préliminaire avec l'Indonésie

Actualités 16.10.2019 à 18h35

SEOUL, 16 oct. (Yonhap) -- La Corée du Sud a annoncé ce mercredi avoir conclu un accord commercial préliminaire avec l'Indonésie dans le cadre des derniers efforts déployés par Séoul pour élargir son portefeuille d'exportations sur le marché de l'Asie du Sud-Est.

La Corée du Sud et l'Indonésie sont arrivées à un accord sur le Partenariat économique régional global, selon le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

L'accord équivaut à un accord de libre-échange, mais il est également axé sur un champ plus large de coopération économique.

L'annonce a été faite après que les deux pays ont repris leurs négociations cette année, après un hiatus de cinq ans.

«L'accord aidera les entreprises sud-coréennes à trouver de nouvelles opportunités de croissance et aidera le pays à diversifier son portefeuille commercial», a déclaré la ministre du Commerce Yoo Myung-hee.

En vertu de l'accord, la Corée du Sud et l'Indonésie élimineront les droits de douane sur 95,5% et 93% des produits, respectivement.

Ces chiffres marquent une augmentation significative par rapport aux 90,2% et 80,1% stipulés dans l'accord de libre-échange existant entre la Corée du Sud et les dix membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean).

L'Asean comprend le Brunei, le Cambodge, l'Indonésie, le Laos, la Malaisie, la Birmanie, les Philippines, la Thaïlande, Singapour et le Vietnam.

Les droits de douane sur l'acier, les pièces automobiles et les résines synthétiques seront éliminés dès l'entrée en vigueur de l'accord, ce qui permettra aux exportateurs sud-coréens de pénétrer davantage sur le marché indonésien.

Toutefois, les principaux produits agricoles ne seront pas inclus dans l'accord afin de protéger les agriculteurs sud-coréens, a ajouté le ministère.

La Corée du Sud et l'Indonésie sont également convenues d'ouvrir considérablement leurs marchés de services et d'assouplir la réglementation connexe. Les deux pays se sont engagés à développer les échanges dans l'industrie des robots et des logiciels.

Les deux nations prévoient de conclure officiellement l'accord dans le courant de l'année avant d'organiser une cérémonie de signature au cours du premier semestre 2020. L'accord doit être ratifié par les assemblées législatives de Séoul et de Djakarta.

Le volume des échanges commerciaux entre la Corée du Sud et l'Indonésie s'est élevé à 20 milliards de dollars en 2018, contre 17,9 milliards en 2017, selon les données du gouvernement sud-coréen.

La Corée du Sud s'emploie actuellement à conclure des accords de libre-échange avec la Malaisie et les Philippines d'ici la fin de l'année, à temps pour le sommet Corée du Sud-Asean prévu en novembre dans la ville portuaire de Busan, dans le sud-est du pays.

Si toutes les négociations en cours aboutissent, la Corée du Sud aura des accords de libre-échange avec ses cinq principaux partenaires commerciaux de l'Asean.

La Corée du Sud a cherché à resserrer ses liens économiques avec les pays de l'Asie du Sud-Est afin de réduire sa forte dépendance à l'égard de grands marchés comme les Etats-Unis et la Chine, et de favoriser de nouveaux moteurs de croissance.

Au cours des dernières années, la Corée du Sud a conclu une série d'accords de libre-échange avec ses principaux partenaires commerciaux, dont les Etats-Unis et la Chine, ainsi que le Chili, le Pérou et la Colombie, dans le cadre de ses efforts pour stimuler la croissance de son économie axée sur les exportations.

Séoul conclut un accord commercial préliminaire avec l'Indonésie - 1

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page