Go to Contents Go to Navigation

Qualifications Mondial 2022 : pour Son, c'est «déjà significatif de revenir sans blessure»

Actualités 17.10.2019 à 10h45

INCHEON, 17 oct. (Yonhap) -- Le capitaine de l'équipe nationale de football, Son Heung-min, a fait savoir à son arrivée ce matin à l'aéroport international d'Incheon que le match de qualification pour la Coupe du Monde 2022 contre la Corée du Nord avait été très brutal.

La Corée du Sud et la Corée du Nord ont fait match nul mardi à Pyongyang dans le cadre du deuxième tour des éliminatoires asiatiques pour le Mondial 2022.

Le footballeur Son Heung-min répond aux questions des journalistes à son arrivée à l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, le jeudi 17 octobre 2019, après le match de qualification pour la Coupe du monde 2022 contre la Corée du Nord.

Aucun supporteur, ni journaliste n'a assisté au match et celui-ci n'a pas été diffusé en direct en Corée du Sud. Hormis le fait que quatre cartons jaunes ont été distribués, peu de détails ont été communiqués avant le retour de l'équipe sud-coréenne tôt ce matin.

Une vidéo postée sur Twitter par Joachim Bergstrom, ambassadeur de Suède en Corée du Nord, montre des frictions entre joueurs, ce qui semble témoigner d'une certaine tension sur le terrain. Le capitaine sud-coréen a dû intervenir au sein d'un groupe de joueurs nord-coréens pour séparer les deux équipes.

«Les adversaires étaient très agressifs et nous avons échangé certains mots grossiers», a fait savoir Son à des journalistes à l'aéroport international d'Incheon. «Cela devait faire partie de leur stratégie. Ils ont joué durement pour s'opposer à notre jeu physique.»

Son a expliqué que cette agressivité avait forcé la Corée du Sud à ne pas pouvoir développer son jeu.

«Plutôt que de se concentrer sur le match, nous avons essayé de ne pas nous blesser», a-t-il indiqué. «Il est déjà significatif de revenir sans blessure d'un tel match.»

Sur cette photo, fournie par l'Association coréenne de football (KFA), Son Heung-min (à g.) s'apprête à tirer durant le match de qualification contre la Corée du Nord au stade Kim Il-sung à Pyongyang, le mardi 15 octobre 2019. (Revente et archivage interdits)

Il s'agissait de la première rencontre de compétition entre les équipes masculines à Pyongyang.

Le match s'est tenu dans des circonstances très particulières, sans aucun spectateur, ni journalistes étrangers. Son a fait savoir que les membres de son équipe étaient reclus dans leur hôtel sans aucun contact avec le monde extérieur. Ils se sont vu confisquer leurs appareils électroniques quand ils sont entrés en Corée du Nord via Pékin.

«Je pense que la Corée du Nord s'est comportée ainsi, parce qu'ils nous considèrent comme une équipe forte», a estimé Son. «Nous avons essayé de nous concentrer sur le match et n'avons pas été dérangés par les éléments extérieurs.»

«Les matchs à l'extérieur ne seront pas tous faciles, toute l'équipe et notre encadrement ont beaucoup souffert cette fois», a déclaré Son. «C'est dommage que nous n'ayons pas obtenu les trois points, mais j'espère que nous pourrons mieux jouer à domicile.»

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page