Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Rodong Sinmun donne une dimension «historique» à la balade à cheval de Kim au mont Paektu

Actualités 17.10.2019 à 17h30

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (au centre) monte un cheval blanc au mont Paektu enneigé dans cette image diffusée par la Télévision centrale nord-coréenne le 16 octobre 2019. Kim est accompagné de hauts officiels du Parti du travail dont sa sœur cadette Kim Yo-jong (à g.) et Jo Yong-won. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 17 oct. (Yonhap) -- Le Rodong Sinmun, organe de presse du Parti du travail de la Corée du Nord, a loué ce jeudi la récente balade à cheval de son dirigeant Kim Jong-un au mont Paektu en la décrivant comme un prélude à un «événement historique».

L'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a rapporté hier la visite de Kim au mont Paektu, le plus haut sommet de la péninsule coréenne, en publiant une série de photos du dirigeant montant un cheval blanc avec, en toile de fond, la montagne enneigée, où il se rend souvent avant de prendre des décisions politiques et diplomatiques importantes.

Le quotidien nord-coréen a déclaré dans un éditorial publié à sa Une que «de nouvelles lignes stragégiques ont été proposées et des événements historiques étonnant le monde se sont produits» à chaque fois que Kim s'est rendu à cette montagne considérée comme sacrée au Nord.

En décembre 2017, Kim s'est rendu à cette montagne située à la frontière avec la Chine avant de déployer un processus diplomatique avec la Corée du Sud et les Etats-Unis. Il s'y est aussi déplacé en novembre 2014 juste avant la fin de la période de deuil de trois ans de son défunt père, ainsi qu'en février 2013 avant l'exécution de son oncle, le puissant Jang Song-thaek.

Cette couverture médiatique de la dernière visite de Kim est intervenue après que les négociations de travail entre la Corée du Nord et les Etats-Unis n'ont pas abouti à Stockholm plus tôt ce mois-ci. Il s'agissait de leur première réunion depuis l'arrêt brusque et sans accord du deuxième sommet entre Kim et le président américain Donald Trump, à Hanoï en février dernier.

En soulignant que le voyage de Kim au mont Paektu a montré son engagement à protéger le Nord contre toute «menace ou tentation», le journal a exhorté le peuple à suivre la «nouvelle et grande opération» qui sera mise en œuvre par le dirigeant.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page