Go to Contents Go to Navigation

SK hynix : chute de 89% du bénéfice net au T3

Actualités 24.10.2019 à 11h31

SEOUL, 24 oct. (Yonhap) -- SK hynix Inc. a déclaré jeudi que son bénéfice net a dégringolé au troisième trimestre à son plus bas niveau en plus de trois ans en raison de l'affaiblissement des prix des puces mémoire et du ralentissement de la demande mondiale, mais a dit espérer que l'industrie se rétablira l'année prochaine grâce aux smartphones 5G.

Le profit net du deuxième fabricant de puces mémoire au monde a chuté de 89% pour s'élever à 495,5 milliards de wons (423,1 millions de dollars) au cours de la période juillet-septembre sur un an, a indiqué l'entreprise dans un dépôt réglementaire.

Ses ventes du troisième trimestre ont chuté de 40% en rythme annuel à 6.800 milliards de wons et son bénéfice d'exploitation s'est écroulé de 93% à 472,6 milliards de wons, son plus bas niveau depuis le deuxième trimestre de 2016.

Sa marge d'exploitation s'est élevée à 6,9% pour le troisième trimestre, bien en dessous de celle de 56,7% affichée un an plus tôt.

Son bénéfice d'exploitation a été supérieur à la prévision du marché de 429,7 milliards de wons, compilée par Yonhap Infomax, le bras financier de l'agence de presse Yonhap.

Des puces DDR4 DRAM de 16 Go fabriqués avec la troisième génération de technologies en 10 nanomètres. (Photo fournie par SK hynix Inc. Revente et archivage interdits)

SK hynix a déclaré que ces résultats décevants étaient dus au redressement de la demande plus faible que prévu et à la chute vertigineuse des prix des puces sur fond de tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Les ventes au troisième trimestre ont augmenté de 6% en glissement trimestriel, alors que la demande a commencé à s'améliorer. Cependant, le bénéfice d'exploitation a accusé un net recul de 26% par rapport au trimestre précédent du fait de la forte baisse des prix des mémoires DRAM.

«Les prix des DRAM sont restés faibles au cours du trimestre, se traduisant par une chute de 16% du prix de vente moyen, soit une baisse plus petite qu'au précédent trimestre», a précisé SK hynix dans un communiqué.

Les expéditions vers l'étranger de DRAM, utilisés pour le stockage temporaire de données sur les ordinateurs PC et serveurs, ont progressé de 23% au troisième trimestre en rythme trimestriel grâce aux nouveaux smartphones et à l'augmentation des achats des centres de données. Néanmoins, le prix de vente moyen a reculé de 16% sur la période à cause d'un niveau élevé des stocks, a fait savoir l'entreprise.

Quant aux NAND, équipant principalement les appareils mobiles, les ventes à l'étranger se sont rétrécies de 1% sur un trimestre du fait d'un fort effet de base mais le prix de vente moyen a augmenté de 4%, a-t-elle noté.

Grâce au boom du marché mondial des semi-conducteurs, SK hynix et son rival local Samsung Electronics Co. ont enregistré l'année dernière des ventes record, contribuant fortement à la croissance des exportations de la Corée du Sud.

Cependant, les prix des puces DRAM et NAND ont continué à baisser cette année à cause du ralentissement de la demande et du niveau élevé des stocks.

Les prix des mémoires DRAM se sont affaissés, alors que les grands centres de données ont ajusté leurs stocks de puces. Les mémoires NAND ont été aussi affectées par l'affaiblissement de la demande pour les smartphones, car les consommateurs sont plus nombreux à attendre plus longtemps pour remplacer leur appareil.

Le fabricant de puces a dit qu'il a réduit la production des principales puces mémoire et se concentrait sur les produits de haute densité et les capteurs d'images pour améliorer la rentabilité.

«Par conséquent, les capacités de production de DRAM et NAND baisseront l'année prochaine par rapport à cette année et le montant des investissements devrait reculer considérablement l'année prochaine», a prédit l'entreprise.

SK hynix a déclaré qu'il gèrerait «efficacement la fluctuation de la demande causée par les incertitudes externes» dans un contexte de guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine et de dispute entre la Corée du Sud et le Japon.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page