Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

France Days in Seoul : «La France fait rêver plus que jamais les touristes coréens»

Actualités 29.10.2019 à 17h11
Caroline Leboucher, directrice générale d'Atout France, pose pour l'agence de presse Yonhap à l'hôtel The Plaza Seoul, au centre de la capitale sud-coréenne, le 29 octobre 2019.
Workshop de presse «France Days in Seoul» à l'hôtel The Plaza Seoul, le 29 octobre 2019.
Présentation de la région Auvergne-Rhône-Alpes à une journaliste coréenne à l'hôtel The Plaza Seoul, le 29 octobre 2019.
Des professionnels français présentent leur société à des journalistes locaux spécialisés dans le tourisme à l'hôtel The Plaza Seoul, le 29 octobre 2019.
Aurélie Nkeze (à g.), attachée commerciale de l'office du tourisme de Trouville-sur-Mer, offre une présentation de French Seaside Resorts, le cluster littoral d'Atout France, à l'hôtel The Plaza Seoul, le 29 octobre 2019.
Stéphanie Ayusawa (à g.), commerciale chez Bouygues Asia à Tokyo, et son interprète à «France Days in Seoul» à l'hôtel The Plaza Seoul, le 29 octobre 2019.
Des photos de l'exposition sur les grandes villes côtières touristiques françaises organisée par French Seaside Resorts au workshop «France Days in Seoul» à l'hôtel The Plaza Seoul, le 29 octobre 2019.
Discours de la directrice générale d'Atout France, Caroline Leboucher, au déjeuner de presse à l'hôtel The Plaza Seoul, le 29 octobre 2019.
© Atout France
© Atout France

SEOUL, 29 oct. (Yonhap) -- Atout France a organisé ce mardi un workshop et déjeuner de presse à l'hôtel The Plaza Seoul à l'occasion de la venue en Corée du Sud de Caroline Leboucher qui est depuis juin dernier directrice générale de l'Agence de développement touristique de la France.

L'événement intitulé «France Days in Seoul 2019», le premier du genre, visait à favoriser les échanges entre la France et la Corée dans le domaine touristique. Un total de 17 organisations et entreprises françaises ont fait la promotion de leurs activités devant des médias et professionnels coréens. French Seaside Resorts a présenté les grandes villes côtières touristiques de l'Hexagone à travers une exposition de photos.

Caroline Leboucher a confié à l'agence de presse Yonhap que «l'idée (de ce workshop), c'est de présenter toute la diversité de l'offre française par les professionnels des différentes destinations et différents professionnels du tourisme qui sont présents, ce qui donne beaucoup de valeur ajoutée tant vis-à-vis des professionnels du tourisme coréens que pour la presse coréenne, puisque cela permet aux professionnels d'expliquer directement quel est leur offre et toute la richesse des expériences qu'ils proposent».

«La deuxième raison, c'est que le marché coréen est en plein boom. La France fait rêver plus que jamais les touristes coréens. Depuis l'année dernière, on a une telle hausse du nombre de touristes coréens en France (585.000 en 2017 et plus de 600.000 en 2018) que ça a dépassé pour la première fois le nombre de touristes japonais qui était le marché émetteur en Asie (après la Chine). Cela est historique. Il y a une vraie prise de conscience. Atout France s'attache donc à expliquer aux professionnels du tourisme français toute l'importance et tout le potentiel de développement du marché coréen», a-t-elle poursuivi.

La directrice d'Atout France a fait remarquer par ailleurs qu'il y avait beaucoup de points communs entre la France et la Corée : «la taille des pays et des populations, l'importance de l'innovation, le fait que nous sommes des puissances entourées d'autres grandes puissances vis-à-vis desquelles il faut trouver un positionnement, la créativité, la gastronomie...» «C'est donc assez naturel qu'il y ait ce lien.»

Elle note aussi que, dans le sens inverse, «il y a vraiment une mode de la Corée auprès des jeunes français grâce à la K-pop et à la K-beauty». «C'est très impressionnant. Il y a de plus en plus de jeunes qui entraînent leur famille, leurs parents, à venir en Corée pour découvrir le pays.»

Les participants du workshop étaient divisés en cinq catégories : destination (French Seaside Resorts, Top French Cities, etc.), shopping (Galeries Lafayette, BHV Le Marais, etc.), divertissement (Lido de Paris), transport (Air France et Rail Europe) et opérateur mobile (Bouygues Telecom).

Atout France est depuis 2009 l'unique opérateur de l'Etat français dans le secteur du tourisme. Ses objectifs sont triples : promouvoir et développer le label «France» dans le monde, adapter l'offre française à la demande touristique nationale et internationale, et aider les partenaires français privés et publics à renforcer leur compétitivité.

«Cela fait 30 ans cette année qu'Atout France est installé en Corée pour développer les relations avec les professionnels coréens. Grâce à ces relations de longue date, il y a vraiment des relations de confiance qui se sont nouées avec les grands professionnels, les grands tour-opérateurs, les grandes agences touristiques, les grands médias», a observé Caroline Leboucher.

A la question de savoir ce qu'elle pense des touristes coréens, elle a répondu : «Les Coréens sont des touristes très curieux, très exigeants, qui veulent toujours être occupés, faire beaucoup d'expériences. Ils détestent l'oisiveté. En ce sens, c'est formidable parce qu'ils veulent sortir des sentiers battus. De ce point de vue, ça rencontre complètement notre stratégie qui est d'encourager les touristes internationaux à découvrir autre chose que Paris et la Côte d'Azur, qui sont deux grandes destinations phares avec les Alpes.»

«Le fait que les Coréens aiment bien aller découvrir autre chose, par exemple la Normandie depuis qu'il y a eu le drama "The Package" qui a beaucoup développé le tourisme coréen en Normandie, vers le Mont Saint-Michel, Deauville, Honfleur, Etretat... L'Alsace et Bordeaux attirent beaucoup aussi. L'œnotourisme et la gastronomie sont également importants pour les touristes coréens. De ce point de vue-là, on a du potentiel pour encore développer d'autres belles destinations.»

Selon elle, comme les touristes coréens sont intéressés par des produits premium, que ce soit en individuel ou en groupe, c'est ce type de tourisme qu'Atout France cherche à développer parce que ce sont des touristes qui vont rester plus longtemps et qui vont sortir de Paris et de sa région pour découvrir des choses nouvelles. «Nous faisons cela avec notre nouvelle marque "Explore France" qui traduit bien notre stratégie d'amener les gens à découvrir la province et sous différentes facettes : gastronomie, culture, nature, sport...», a-t-elle développé.

En conclusion, elle a souligné le besoin de parler davantage aux jeunes touristes en général : «Je souhaite que, à l'avenir, on puisse développer l'image d'une France innovante en lien avec la tech et tout ce renouveau en matière d'attractivité économique de la France, avec Station F, l'école 42, tout ce mouvement autour des start-up qui crée des lieux de vie, de l'activité, de l'énergie. Cela peut aussi être un atout et un attrait pour les jeunes coréens.»

Xavier Baldeyrou

(FIN)

Accueil Haut de page