Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

30 octobre

1981 -- Un soldat tchèque, membre de la Commission de surveillance des nations neutres, mise en place par l'accord d'armistice signé entre les deux Corées en 1953, vient en Corée du Sud en passant par le village frontalier de Panmunjom. La délégation tchèque résidait alors dans la partie nord du village qui se trouve dans la partie occidentale de la frontière intercoréenne. La Tchécoslovaquie et la Pologne représentaient les intérêts de la Corée du Nord à la commission composée de quatre nations. La Suisse et la Suède représentaient le Commandement des Nations unies dirigé par les Etats-Unis.

1999 -- Un incendie ravage une brasserie de la ville d'Incheon, sur la côte ouest, tuant 57 personnes, essentiellement des lycéennes qui faisaient partie d'un groupe de jeunes qui avait loué le lieu pour une soirée.

2016 -- Choi Soon-sil, confidente de longue date de la présidente Park Geun-hye, soupçonnée d'avoir interféré dans les affaires de l'Etat et d'avoir détourné des fonds de deux organisations à but non lucratif, qui auraient forcé de grandes entreprises locales à faire don de plusieurs dizaines de millions de wons, rentre de son plein gré en Corée du Sud après un séjour en Allemagne.

2018 -- La Cour suprême ordonne à la société sidérurgique japonaise Nippon Steel de verser 100 millions de wons (86.000 dollars) séparément à quatre Sud-Coréens sous forme de compensation pour le travail forcé durant l'époque coloniale du Japon (1910-1945).

(FIN)

Accueil Haut de page