Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Nombre record de résidents étrangers en Corée du Sud en 2018

Actualités 31.10.2019 à 12h00

SEJONG, 31 oct. (Yonhap) -- Plus de 2 millions d'étrangers étaient enregistrés en Corée du Sud en novembre de l'année dernière, avec un nombre croissant de résidents permanents, selon des données gouvernementales publiées ce jeudi.

Le nombre de résidents étrangers s'élevait à 2.054.621 au 1er novembre 2018, en hausse de 10,4% par rapport à l'année précédente, soit 4% de la population totale du pays, qui était de 51.629.512 personnes, selon le ministère de l'Intérieur.

Ce chiffre représente une multiplication par deux par rapport à 2009, année où leur nombre a dépassé le seuil du million.

Les travailleurs étrangers, les Coréens de nationalité étrangère, les époux et épouses et les autres personnes ayant le statut de résident permanent représentent 80,4%, les citoyens sud-coréens naturalisés 8,6% et les enfants de résidents étrangers 11%.

Plus de 60% des résidents étrangers vivent à Séoul et dans les régions métropolitaines adjacentes, y compris la province du Gyeonggi.

Parmi les villes, les quartiers et les comtés du pays, la ville d'Ansan, dans le Gyeonggi, en accueille le plus grand nombre avec 89.093, suivie des villes de Suwon et Hwaseong, également dans le Gyeonggi, avec respectivement 63.931 et 59.278 résidents étrangers, et Yeongdeungpo, à Séoul, en compte 56.483.

Il y a 82 municipalités dans le pays qui abritent plus d'un résident étranger ou où les résidents étrangers représentent plus de 5% de la population.

(Photo d'archives Yonhap)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page