Go to Contents Go to Navigation

La police demande l'inculpation de l'ancien patron de YG et de Seungri

Hallyu 31.10.2019 à 17h17
Yang Hyun-suk, ancien patron de YG Entertainment.

SEOUL, 31 oct. (Yonhap) -- Yang Hyun-suk, ex-patron de YG Entertainment, et Seungri, ancien membre du groupe de K-pop Bigbang, ont dépensé plusieurs centaines de millions de wons à des jeux d'argent à l'étranger, a révélé jeudi la police après des enquêtes de plusieurs mois sur des allégations de jeux d'argent et de violation de la loi sur le change.

L'Agence de la police de Séoul (SMPA) enverra l'affaire au Parquet avec une recommandation d'inculpation contre Yang et Seungri pour participation régulière à des jeux d'argent à l'étranger. Elle ne recommandera toutefois pas la mise en accusation contre les deux personnes concernant le soupçon de violation de la loi sur le change pour financer des jeux.

Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir joué à des jeux d'argent régulièrement dans des casinos à Las Vegas, aux Etats-Unis, et d'avoir violé la loi sur le change pour financer des jeux.

Selon les enquêteurs, Yang et Seungri auraient dépensé des centaines de millions de wons et près d'un milliard de wons (823.000 dollars) respectivement en allant une ou deux fois par an à Las Vegas depuis la seconde moitiée de 2014, la période à partir de laquelle une action juridique est toujours valable.

Tous les deux ont reconnu, lors d'interrogatoires, avoir joué à des jeux d'argent à l'étranger. Seungri a joué dans un hôtel à Las Vegas alors que Yang dans plusieurs hôtels, a expliqué la police.

Quant aux allégations de violation de la loi sur le change, aucune preuve de culpabilité n'a été trouvée lors des investigations.

Pour Yang, la police a enquêté aussi sur des soupçons de détournement de fonds de son entreprise pour des jeux d'argent, mais aucune preuve n'a été trouvée non plus.

Yang a démissionné en juin de la direction de YG Entertainment après que plusieurs des artistes de l'agence ont été impliqués dans des scandales, notamment de consommation de drogue.

Le mois dernier, la police a décidé d'abandonner les accusations de proxénétisme contre Yang, citant le manque de preuves.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page