Go to Contents Go to Navigation

La ville de Sejong signe un MoU avec une start-up française pour la mobilité autonome

Science/Tech 05.11.2019 à 16h45
Lee Choon-hee, maire de Sejong, et Eric Wicart, responsable des projets à l'étranger d'EasyMile. (Photo fournie par la mairie de Sejong. Revente et archivage interdits)

SEJONG, 05 nov. (Yonhap) -- La ville de Sejong a conclu un mémorandum d'entente (MoU) avec EasyMile, société française spécialisée dans des solutions de mobilité et de voiture autonome, pour construire ensemble une ville intelligente autonome, a annoncé mardi la mairie.

Lee Choon-hee, maire de Sejong, et Eric Wicart, responsable des projets à l'étranger chez EasyMile, ont signé le MoU samedi dernier (heure française) à l'hôtel Le Méridien Etoile à Paris.

«EZ10», la navette autonome conçue par EasyMile, est en opération actuellement dans 29 pays du monde pour transporter près de 1,5 million de passagers.

La municipalité et la jeune entreprise française sont convenus de réunir leurs efforts pour développer une ville intelligente autonome, partager des matériels et logiciels liés à la conduite sans chauffeur et dynamiser l'industrie des véhicules autonomes.

«La ville de Sejong ne ménagera pas les soutiens pour conquérir le marché mondial en matière de mobilité autonome en associant des infrastructures de test de la conduite autonome de Sejong à des technologies autonomes de la société EasyMile», a affirmé Lee.

Le maire de Sejong effectue actuellement une tournée européenne depuis le 31 octobre pour chercher et apprendre des politiques de commercialisation de la mobilité autonome.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page