Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Nord dénonce un exercice militaire Corée du Sud-Etats-Unis

Corée du Nord 06.11.2019 à 22h53

SEOUL, 06 nov. (Yonhap) -- La Corée du Nord a condamné ce mercredi un exercice militaire conjoint prévu entre la Corée du Sud et les Etats-Unis, le qualifiant de déclaration de confrontation contre l'Etat communiste.

Dans une déclaration relayée par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), un responsable du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a affirmé que la manœuvre militaire, si elle a lieu, constituerait une violation de l'accord conclu lors du premier sommet entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Singapour l'an dernier.

«La décision des Etats-Unis d'organiser un exercice de guerre auquel nous nous opposons, à un moment aussi délicat qu'aujourd'hui, alors que le monde entier se préoccupe de l'avenir des relations RPDC-Etats-Unis, ne fait que montrer la véritable nature des Etats-Unis, une nation impérialiste qui détruit la paix et la sécurité mondiales et considère la force militaire comme une solution à tous les problèmes», indique le communiqué.

Cette déclaration a été faite après que les alliés ont annoncé qu'ils organiseraient un exercice à échelle réduite en lieu et place de leur exercice aérien annuel conjoint Vigilant Ace.

L'exercice militaire annuel a débuté en 2015, mais a été annulé l'année dernière dans le cadre du dialogue sur la dénucléarisation avec la Corée du Nord.

Trump et Kim se sont à nouveau rencontrés au Vietnam cette année pour un deuxième sommet bilatéral, mais les pourparlers n'ont pas abouti à un accord.

Des efforts pour que reprenne le dialogue entre les Etats-Unis et la Corée du Nord sont en cours, mais leurs derniers pourparlers de travail, qui se sont tenus à Stockholm au début du mois dernier, se sont terminés sans aucun progrès apparent.

«L'annonce par les Etats-Unis d'un projet d'exercice aérien commun un mois seulement après l'échec des pourparlers entre la RPDC et les Etats-Unis à Stockholm ne peut être interprétée que comme une déclaration d'affrontement contre notre nation», peut-on lire dans le communiqué.

«Personne au monde ne pense que la nature envahissante d'un exercice de guerre change simplement parce que le nom de l'exercice change», selon le communiqué.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page