Go to Contents Go to Navigation

Samsung, le premier investisseur dans les puces des 3 dernières années

Science/Tech 07.11.2019 à 10h57

SEOUL, 07 nov. (Yonhap) -- Les investissements de Samsung Electronics dans la fabrication de semi-conducteurs sur les trois dernières années devraient être nettement supérieurs à ceux de ses concurrents américains et taïwanais, a révélé ce jeudi un rapport du cabinet d'études de marché IC Insights.

Les dépenses d'investissement du géant sud-coréen des puces mémoire au cours de la période allant de 2017 à 2019 pour ses activités de semi-conducteurs devraient s'élever à 65,8 milliards de dollars, soit 53% de plus que son rival américain Intel, le deuxième plus important investisseur sur cette période, selon le compte-rendu.

Les dépenses de Samsung dans les semi-conducteurs entre 2017 et 2019 devraient représenter plus du double des 30,8 milliards de dollars de l'ensemble des fournisseurs chinois sur la même période, a annoncé IC Insights.

Samsung prévoit d'augmenter ses investissements de 81% au quatrième trimestre par rapport au trimestre précédent pour atteindre 7,9 milliards de dollars, soit plus que son précédent record trimestriel de 6,9 milliards de dollars affiché deux ans plus tôt, a déclaré le cabinet d'études de marché.

Le leader de la fonderie taïwanaise, TSMC, devrait augmenter ses investissements de 64% pour atteindre 5,1 milliards de dollars en octobre-décembre par rapport à trois mois plus tôt, le plus haut niveau historique pour la firme, a-t-il noté.

«Il semble que la société soit très déterminée à rester bien en avance sur les nouvelles start-up chinoises dans le secteur des mémoires et à concurrencer TSMC à la pointe de la technologie», a analysé IC Insights.

Samsung, le premier investisseur dans les puces des 3 dernières années - 1

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page