Go to Contents Go to Navigation

Ouverture à Séoul de l'assemblée générale de l'Organisation des agences de presse de l'Asie-Pacifique

Sport/Culture 07.11.2019 à 10h33
Ouverture de l'OANA
Agences de presse de l'Asie-Pacifique
Le PDG de l'agence de presse Yonhap, Cho Sung-boo, prononce un discours lors d'un dîner organisé à l'occasion de la 17e assemblée générale de l'Organisation des agences de presse de l'Asie-Pacifique (OANA), à l'hôtel Lotte à Séoul, le mercredi 6 novembre 2019.
Dix-septième assemblée générale de l'OANA. (Photo fournie par Yonhap)

SEOUL, 07 nov. (Yonhap) -- Les représentants des principales agences de presse de la région Asie-Pacifique se sont réunis ce jeudi à Séoul pour discuter du paysage médiatique en mutation et des projets d'échanges et partenariats mutuels.

La 17e assemblée générale de l'Organisation des agences de presse de l'Asie-Pacifique (OANA), qui rassemble 43 agences de 35 pays d'Asie-Pacifique, dont les agences de presse Yonhap (Corée du Sud), Xinhua (Chine), Kyodo (Japon) et Itar-Tass (Russie), s'est ouverte à l'hôtel Lotte, dans le centre de Séoul.

Créée en 1961 à l'initiative de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) pour promouvoir les échanges d'informations dans la région, l'OANA tient son assemblée générale tous les trois ans.

Cette année, les participants prendront part à trois sessions, sous le thème «Nouveaux défis pour le journalisme : innovation technologique et questions de fiabilité», pour discuter de l'impact sur le journalisme des développements technologiques et de questions telles que les fausses nouvelles.

«Les agences de presse dans le monde font face à des défis sans précédent qu'elles doivent transformer en de nouvelles opportunités. L'intelligence artificielle, la réalité virtuelle et l'apprentissage automatique sont entrés dans nos salles de rédaction avec l'essor technologique», a déclaré le PDG de Yonhap, Cho Sung-boo, dans son discours d'ouverture.

«Nous devons créer constamment des contenus sous de nouvelles formes. La question n'est pas simplement de savoir quelles informations nous distribuons mais comment nous les distribuons. La difficulté est que toutes ces tâches doivent être accomplies simultanément et avec la rapidité», a souligné Cho.

C'est la première fois que Yonhap préside l'assemblée générale depuis son adhésion à l'organisation régionale il y a plus de 30 ans, illustrant son statut et celui de la Corée du Sud au sein de la communauté mondiale des médias.

L'agence sera officiellement élue à la présidence de l'OANA au cours de l'assemblée et dirigera l'organisation pendant les trois prochaines années en assurant le secrétariat pour préparer l'ordre du jour des diverses réunions de l'OANA, communiquer avec les sociétés membres et gérer son site Internet.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page