Go to Contents Go to Navigation

Brève rencontre entre les émissaires des USA et du Nord à la conférence sur la non-prolifération à Moscou

Corée du Nord 08.11.2019 à 13h50

MOSCOU/SEOUL, 08 nov. (Yonhap) -- L'envoyé spécial américain pour le nucléaire nord-coréen, Mark Lambert, et le chef du département des affaires américaines du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, Jo Chol-su, se sont brièvement entretenus lors d'une réception liée à la conférence sur la non-prolifération nucléaire à Moscou, a déclaré un participant.

Lee Do-hoon, le principal négociateur de Séoul, était également présent à la réception mais n'a pas échangé de salutations avec Jo, reflétant apparemment les relations froides entre les deux Corées.

Jo est resté à la réception pendant environ 40 minutes.

Jo Chol-su, chef du département des affaires américaines du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, arrive à l'aéroport international de Moscou-Cheremetievo pour assister à une conférence internationale sur la non-prolifération à Moscou, le mardi 5 novembre 2019 (heure locale).

Le forum de trois jours, qui se déroulera jusqu'à samedi, attire beaucoup l'attention car les représentants des Etats-Unis et de la Corée du Nord pourraient tenir des pourparlers en marge de la conférence.

La réunion, si elle se concrétise, aura lieu alors que les négociations nucléaires entre Washington et Pyongyang demeurent dans l'impasse suite à l'échec de leurs derniers pourparlers au niveau opérationnel tenus en Suède début octobre.

La conférence sur la non-prolifération nucléaire, organisée tous les deux ou trois ans par le Centre d'études sur la sécurité et l'énergie de la Russie, constitue une occasion pour Washington et Pyongyang de connaître leurs positions respectives en période de forte tension.

En 2017, Choe Son-hui, prédécesseur de Jo et actuelle vice-ministre des Affaires étrangères, a assisté à la conférence.

Vendredi soir, lors d'une session, Jo discutera de la dénucléarisation de la péninsule coréenne avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Igor Morgoulov, et de l'envoyé spécial de la Suède dans la péninsule coréenne, Kent Harstedt.

Au cours de la session, l'envoyé nord-coréen devrait évoquer la position de Pyongyang dans les négociations de dénucléarisation et sa diplomatie avec les Etats-Unis.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page