Go to Contents Go to Navigation

Yonhap et Kyodo décident de renforcer leurs échanges malgré la dégradation des relations Séoul-Tokyo

Actualités 08.11.2019 à 15h21

SEOUL, 08 nov. (Yonhap) -- L'agence de presse sud-coréenne Yonhap et la japonaise Kyodo ont signé ce vendredi un protocole d'accord visant à renforcer leur coopération malgré les tensions diplomatiques entre Séoul et Tokyo.

En vertu de cette entente, signée par le PDG de Yonhap, Cho Sung-boo, et le président de Kyodo, Toru Mizutani, les deux agences de presse prévoient d'organiser des programmes de formation pour les correspondants et les candidats correspondants à Séoul et Tokyo.

Ils ont également accepté d'élargir les échanges d'employés, actuellement limités aux graphistes, à d'autres postes tels que ceux de journalistes, photographes et agents de développement commercial.

Le PDG de l'agence de presse Yonhap, Cho Sung-boo (à dr.), et Toru Mizutani, le président de l'agence de presse japonaise Kyodo, ont signé un mémorandum d'entente (MoU) pour la coopération bilatérale, en marge de la 17e assemblée générale de l'Organisation des agences de presse de l'Asie-Pacifique (OANA), à l'hôtel Lotte à Séoul, le vendredi 8 novembre 2019.(Yonhap)

Le mémorandum d'entente (MoU) appelle également à un accord sur leur plan de coopération lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020. Kyodo est l'agence de presse officielle de cet événement sportif international.

«Alors que les deux pays se trouvent dans une situation difficile, j'espère que les deux sociétés continuent à conserver leur amitié quelles que soient les circonstances», a déclaré Mizutani. «Je prévois que les relations entre les deux entreprises se renforceront avec le MoU.»

Le chef de Kyodo a également demandé la coopération de Yonhap aux prochains JO.

«Les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 sont programmés pour l'année prochaine. Je voudrais écouter le savoir-faire couronné de succès de (Yonhap) grâce à sa couverture des Jeux olympiques de PyeongChang 2018», a-t-il déclaré. Cho a accueilli positivement la suggestion.

«Les relations entre la Corée et le Japon sont une question difficile et épineuse, mais j'espère que les deux sociétés joueront sereinement leurs rôles pour développer une nouvelle étape des relations bilatérales», a déclaré le PDG de Yonhap.

«Kyodo a offert son aide et sa coopération lors des Jeux olympiques de PyeongChang, où l'agence de presse nationale hôte était Yonhap. Yonhap coopérera également autant que possible pour les Jeux olympiques de Tokyo.»

La signature est intervenue en marge de la 17e assemblée générale de l'Organisation des agences de presse en Asie-Pacifique (OANA), qui s'est ouverte jeudi pour durer deux jours.

Les représentants de 32 agences de presse de 28 pays, dont trois sociétés observatrices, se sont réunis à Séoul pour l'événement de cette année sur le thème «Nouveaux défis pour le journalisme : innovation technologique et questions de fiabilité».

Les relations entre Séoul et Tokyo, souvent conflictuelles, ont atteint un pic de tension ces derniers mois dans le sillage du durcissement des restrictions à l'exportation imposées par le Japon à la Corée du Sud, en représailles apparentes à la décision de la Cour suprême sud-coréenne sur le travail forcé exercé par le Japon durant la Seconde Guerre mondiale.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page