Go to Contents Go to Navigation

Les représentants d'agences de presse de l'Asie-Pacifique affichent leur soutien à la paix en Corée

National 08.11.2019 à 17h04
Ouverture de l'OANA

SEOUL, 08 nov. (Yonhap) -- Les représentants des principales agences de presse de la région Asie-Pacifique ont déclaré ce vendredi leur engagement pour la paix sur la péninsule coréenne alors qu'ils ont conclu leur réunion de deux jours à Séoul.

Les délégués de 32 agences de presse de 28 pays, dont trois sociétés observatrices en dehors de la région, ont adopté la «déclaration de Séoul» à la 17e assemblée générale de l'Organisation des agences de presse de l'Asie-Pacifique (OANA).

«Les membres de l'OANA, en réaffirmant leur engagement pour la paix et la compréhension entre les nations, soutiennent le processus de paix en Corée basé sur l'établissement de la confiance et l'apaisement des tensions et souhaitent que ce processus contribue à la paix dans la région Asie-Pacifique», a déclaré le nouveau président élu de l'OANA, Cho Sung-boo, qui est aussi à la tête de l'agence de presse Yonhap, en lisant la déclaration.

Déclaration de Séoul

Cet engagement fait suite à la réunion d'hier avec le président Moon Jae-in qui a demandé aux représentants d'accorder une attention et un soutien au processus de paix sur la péninsule coréenne.

«La paix dans la péninsule coréenne est le point de départ d'une communauté de coprospérité pour la paix», a déclaré Moon lors d'une réunion avec les représentants en visite à Séoul.

«Il y a encore beaucoup d'obstacles à surmonter, mais (la paix) est la voie que (nous) devons suivre», a-t-il dit, non seulement pour la Corée et l'Asie de l'Est, mais aussi pour le monde entier. «Je pense que votre attention et votre soutien seront d'une grande aide pour écrire une nouvelle histoire de paix.»

La déclaration inclut aussi leur engagement à lutter contre la propagation des informations erronées et fausses informations qui émergent comme des défis aux médias à travers le monde.

Les délégués ont promis d'unir leurs efforts pour empêcher la propagation de fausses informations «à travers une vérification rigoureuse des faits» et «la préservation de l'intégrité dans le journalisme».

Ils ont également exprimé leur engagement à «utiliser des avancées technologiques» afin d'atteindre un grand nombre de lecteurs et de lutter contre le piratage pour protéger les droits de propriété intellectuelle.

Au cours de l'assemblée générale, les membres de l'OANA ont élu à l'unanimité Yonhap à la présidence de l'organisation pour un mandat de trois ans.

L'agence de presse sud-coréenne dirigera l'organisation régionale et assurera le secrétariat, succédant ainsi à Azertac, agence de presse azerbaïdjanaise.

«L'objectif de l'OANA est de renforcer la coopération entre les agences de presse de la région Asie-Pacifique dans leur rôle en tant que membres responsables de la presse. Elle vise aussi à trouver des solutions aux défis communs auxquels font face les membres», a souligné Cho lors de la cérémonie de clôture.

«Yonhap est prêt à se consacrer à ces efforts pour cet objectif et je demande à vous tous votre soutien continu», a-t-il dit.

C'est la première fois que Yonhap préside l'OANA depuis son adhésion à l'organisation régionale il y a plus de 30 ans, illustrant son statut et celui de la Corée du Sud au sein de la communauté mondiale des médias.

Par ailleurs, l'Agence de presse de la République islamique, basée à Téhéran, en Iran, a été choisie comme l'agence hôte de la 18e assemblée générale de l'OANA prévue en 2022.

Lancée en 1961 à l'initiative de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) pour promouvoir les échanges d'informations régionaux, l'OANA tient son assemblée générale tous les trois ans.

Elle regroupe un total de 43 agences de 35 pays d'Asie-Pacifique, dont les agences de presse Yonhap (Corée du Sud), Xinhua (Chine), Kyodo (Japon) et Itar-Tass (Russie). L'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) est aussi membre mais n'a pas pris part à la réunion de cette année.

Président Moon et OANA

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page