Go to Contents Go to Navigation

Guide Michelin Séoul 2020 : 8 nouveaux étoilés, L'Impression et Mosu reçoivent 2 macarons

Actualités 14.11.2019 à 15h29
Gwendal Poullennec, directeur international des guides Michelin, entouré des chefs Kim Seong-il de La Yeon (à g.) et Kim Byeong-jin (Gaon) lors de la conférence médias «Michelin Star Revelation 2020» à l'hôtel Vista Walkerhill Seoul, le jeudi 14 novembre 2019.
Gwendal Poullennec, directeur international des guides Michelin, Lee Joo-haeng, président de Michelin Corée, et les chefs primés du guide Michelin Séoul 2020, à l'hôtel Vista Walkerhill Seoul, le jeudi 14 novembre 2019.
Les chefs étoilés du guide Michelin Séoul 2020 à l'hôtel Vista Walkerhill Seoul, le jeudi 14 novembre 2019.
La couverture du guide Michelin Séoul 2020. © Michelin Séoul

SEOUL, 14 nov. (Yonhap) -- La toute nouvelle mouture du guide rouge Michelin Séoul a été dévoilée ce jeudi lors d'une conférence médias intitulée «Michelin Star Revelation 2020» à l'hôtel Vista Walkerhill Seoul, dans l'est de la capitale. Le nouveau palmarès réunit un total de 31 restaurants étoilés dont huit nouveaux, soit cinq de plus que l'année dernière. Gaon et La Yeon restent triple étoilés. Deux restaurants ont rejoint la catégorie double macarons.

Au cours de la cérémonie gravitant autour du thème «Colorful Spirits» (esprits colorés) et dirigée par le directeur international des guides Michelin, Gwendal Poullennec, les étoiles ont été remises à chacun des chefs primés. Aucun nouveau restaurant n'a décroché le «Graal gastronomique». Le guide Michelin Séoul 2020 réunit 179 restaurants, dont 25 nouvelles entrées, et compte sept tables doublement étoilées et 22 lauréats une étoile, contre 19 dans le guide 2019.

Les chefs triplement étoilés Kim Byeong-jin (Gaon) et Kim Seong-il (La Yeon) maintiennent donc leur statut de star. Alla Prima, Jungsik, Kojima, Kwon Sook Soo et Mingles restent bi-étoilés et sont rejoints par L'Impression et Mosu, offrant tous deux une cuisine innovante.

Sept nouvelles adresses sont auréolées d'une étoile : Auprès (français), Evett (cuisine innovante), Myomi (innovante), Onjium (coréen), Pierre Gagnaire (français contemporain) qui fait son retour après des travaux, Terreno (espagnol) et Votre Maison (français). Trois restaurants ont perdu leur étoile (Balwoo Gongyang, Jin Jin et Lee Jong Kuk 104).

Dans la langue de Shakespeare, Gwendal Poullennec a souligné que «cela fait maintenant quatre ans que le guide Michelin est présent en Corée, quatre ans où le guide a continué à poursuivre sa mission avec la même passion et la même indépendance comme dans tous les autres endroits du monde». «Le guide Michelin existe pour souligner le talent d'hommes et de femmes qui créent des merveilles culinaires jour après jour pour le dîner», a-t-il expliqué.

Le directeur international a par ailleurs tenu à souligner l'«indépendance» du guide Michelin : «Nous avons développé une méthodologie unique basée sur des critères universels et une profonde indépendance. Nous ne faisons confiance à personne sauf à nos inspecteurs pour évaluer les restaurants. Récompenser un restaurant avec une, deux ou trois étoiles est important, donc ce n'est jamais la décision d'une seule personne. C'est ce que nous devons aux clients qui nous font confiance.»

Tout en soulignant la diversité croissante de la scène gastronomique de la capitale sud-coréenne, Poullennec a ajouté : «Séoul est une ville comme aucune autre. Année après année, nos inspecteurs sont ravis de voir une augmentation de la cuisine de haute qualité offerte par les établissements de la ville.»

«Riche d'un patrimoine culinaire fort, la cuisine coréenne est harmonieusement équilibrée entre les traditions ancestrales et l'innovation. Ces deux aspects vivent ensemble et sont une grande source d'inspiration pour les chefs. Nos inspecteurs ont noté le talent des chefs pour interpréter la base de la cuisine coréenne à leur façon. Les traditions culinaires ont eu une grande influence sur leur cuisine, mais les chefs défient également les frontières de la créativité avec une combinaison innovante et moderne. Ce mélange créatif entre modernité et traditions semble être la recette pour la création de merveilles savoureuses ici en Corée.»

Il y a une semaine exactement, le 7 novembre, avaient été dévoilés les restaurants Bib Gourmand. Ceux-ci sont au nombre de 60 cette année, soit un de moins que l'année dernière. Six ont disparu de la liste, quatre sont nouveaux, Amazing Thai (thaï), Hyun Udon (udon), Soi Mao (thaï) et Tasty Cube (nouilles), et un avait un macaron, Jin Jin (chinois). Le «Bibendum», le nom du Bonhomme Michelin, est décerné aux coups de cœur du guide offrant un bon rapport qualité/prix. Une grande variété de types de cuisine sont représentés. Le prix maximum de leur menu classique a été rehaussé de 35.000 à 45.000 wons (35 euros).

La sélection 2020 propose en outre 88 restaurants portant la distinction «L'Assiette» (qualité des produits et tour de main du chef : un bon repas tout simplement), une sorte de pré-étoile. La nouvelle liste complète est déjà disponible sur le site Internet du guide Michelin Séoul (https://guide.michelin.co.kr/en).

Surnommée «Guide rouge» en raison de la couleur de sa couverture, cette bible de la haute gastronomie est née en 1900. Parmi environ 16.300 restaurants référencés à travers le monde et un peu plus de 3.000 étoilés dans 30 pays d'Europe, d'Amérique et d'Asie (32 éditions au total), pas loin de 150 sont triplement étoilés.

Pour décider de l'attribution des étoiles, des inspecteurs «indépendants» se rendent, de manière anonyme, dans les restaurants. Ils les évaluent en se basant sur cinq critères : la qualité des ingrédients, la maîtrise des cuissons, la «personnalité du chef» (la façon dont elle se reflète dans l'assiette), la constance dans le temps (la régularité de la qualité au fil du temps et des saisons) et enfin le rapport qualité/prix. Le guide Michelin Séoul 2020 sera disponible dans toutes les grandes librairies contre la somme de 22.000 wons.

Ci-dessous, la liste complète des 31 restaurants étoilés du guide Michelin Séoul 2020 (selon le nombre d'étoiles reçues et dans l'ordre alphabétique) :

Trois étoiles (une cuisine remarquable, cette table vaut le voyage) : 2 restaurants

Gaon et La Yeon

Deux étoiles (une cuisine excellente, cette table mérite un détour) : 7 restaurants (2 nouveaux)

Alla Prima, Jungsik, Kojima, Kwon Sook Soo, L'Impression*, Mingles et Mosu*

Une étoile (une très bonne table dans sa catégorie) : 22 restaurants (7 nouveaux)

Auprès*, Bicena, Dining in Space, Dosa, Evett*, Exquisine, Gotgan, Hansikgonggan, Joo Ok, L'Amitié, Myomi*, Muoki, Onjium*, Pierre Gagnaire*, Poom, Soigné, Stay, Terreno*, Table for Four, Votre Maison*, Yu Yuan et Zero Complex

* Nouveau restaurant dans sa catégorie

Xavier Baldeyrou

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page