Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) L'envoyé nucléaire nord-coréen se dit prêt à rencontrer les Etats-Unis

Corée du Nord 14.11.2019 à 22h54

SEOUL, 14 nov. (Yonhap) -- Le principal envoyé nucléaire de la Corée du Nord a déclaré ce jeudi être prêt à rencontrer son homologue américain si Washington proposait une solution fondamentale à l'impasse nucléaire d'ici la fin de l'année.

Kim Myong-gil a fait savoir que l'envoyé nucléaire américain Stephen Biegun a proposé des pourparlers nucléaires avec la Corée du Nord en décembre dans un pays tiers.

«S'il est possible de négocier une solution aux problèmes, nous sommes prêts à rencontrer les Etats-Unis n'importe où et n'importe quand», a déclaré Kim dans un communiqué publié par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Les Etats-Unis et la Corée du Nord ont tenu des pourparlers nucléaires de niveau opérationnel en Suède après des mois d'impasse, mais ceux-ci ont échoué, la Corée du Nord accusant les Etats-Unis de ne pas avoir fait de nouvelle proposition.

Cette photo prise le 7 octobre 2019 montre Kim Myong-gil, le principal négociateur nucléaire de la Corée du Nord, arrivant à Pékin en route pour Pyongyang après avoir eu des entretiens avec des responsables américains à Stockholm le 5 octobre.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a fixé aux Etats-Unis une échéance de fin d'année pour présenter une nouvelle proposition.

Les négociations stagnent depuis le sommet entre Kim et le président américain Donald Trump en février au Vietnam, qui s'est terminé sans accord.

L'envoyé nucléaire nord-coréen a fait pression sur les Etats-Unis pour qu'ils proposent une solution «de base» à la politique hostile de Washington à l'égard de Pyongyang, ajoutant qu'il ne sera pas possible de sortir de l'impasse actuelle si Washington cherche à discuter de questions secondaires, telles que la déclaration de la fin de la guerre de Corée ou la création d'un bureau de liaison.

«Je pense intuitivement que les Etats-Unis ne sont pas prêts à nous donner une réponse satisfaisante et leur proposition de dialogue est une ruse pour gagner du temps grâce à l'orchestration de la réunion RPDC-Etats-Unis», a dit Kim, faisant référence à l'acronyme du nom officiel de la Corée du Nord, la République populaire démocratique de Corée.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page