Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Tenue de la SCM à Séoul pour discuter du GSOMIA et du partage des coûts de la défense

Actualités 15.11.2019 à 09h50
Poignée de main

SEOUL, 15 nov. (Yonhap) -- Les ministres de la Défense de la Corée du Sud et des Etats-Unis ont entamé aujourd'hui la 51e Réunion consultative sur la sécurité (SCM) à Séoul.

La réunion a été organisée conjointement par le ministre sud-coréen de la Défense, Jeong Kyeong-doo, et le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper. Sont aussi présents le général Park Han-ki, chef d'état-major des armées sud-coréen, le général Mark Milley, chef d'état-major des armées des Etats-Unis, l'amiral Phil Davidson, chef du Commandement pour l'Indo-Pacifique des Etats-Unis, et le général Robert Abrams, commandant des Forces américaines en Corée du Sud (USFK).

L'Accord de sécurité générale d'informations militaires (GSOMIA), qui arrivera à échéance dans une semaine, et le partage des coûts de la défense feront l'objet des discussions. Les Etats-Unis devraient demander fortement le retrait de la décision de Séoul de mettre fin à l'accord et l'augmentation de sa part dans les dépenses militaires.

Esper a déclaré hier à des journalistes dans son avion sur le chemin vers la Corée du Sud que le GSOMIA devait être maintenu, en disant qu'il est important d'échanger de manière opportune des informations sur tout type de comportements de la Corée du Nord.

Durant la réunion, les exercices militaires conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis devraient être aussi abordés dans un contexte où Séoul et Washington prévoient d'effectuer des exercices aériens ce mois-ci.

A ce propos, Esper a dit que les exercices conjoints avec la Corée du Sud pourraient être ajustés si cela est nécessaire diplomatiquement.

Quant au transfert du contrôle opérationnel (OPCON) en temps de guerre de Washington à Séoul, les deux parties réaffirmeront le principe de «transfert de l'OPCON en temps de guerre basé sur des conditions». Elles discuteront également du calendrier pour l'évaluation de la pleine capacité opérationnelle (FOC).

Les Etats-Unis ont évalué que la Corée du Sud avait une capacité fondamentale pour exercer l'OPCON en temps de guerre lors d'un test de la capacité opérationnelle initiale (IOC) durant leur exercice combiné en août.

Suite à la SCM, les deux ministères publieront un communiqué conjoint qui reflètera les résultats de la réunion. Le ministre Jeong et le secrétaire Esper dévoileront une partie de leurs discussions lors d'une conférence de presse.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page