Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Line, filiale japonaise de Naver, va fusionner avec Yahoo Japan

Science/Tech 18.11.2019 à 11h39
Lee Hae-jin (à g.), le fondateur de Naver Corp., et le PDG de SoftBank Group Corp., Masayoshi Son. (Photos d'archives Yonhap)
(LEAD) Line, filiale japonaise de Naver, va fusionner avec Yahoo Japan - 2

SEOUL, 18 nov. (Yonhap) -- Naver Corp., l'opérateur du premier portail Internet de la Corée du Sud, a annoncé ce lundi que sa filiale japonaise de messagerie Line Corp. a conclu un accord de principe en vue d'une fusion avec le portail Internet Yahoo Japan Corp.

En vertu de l'accord, Line et le géant japonais de la télécommunication SoftBank Group Corp., société holding de Z Holding Corp. et opérateur de Yahoo Japan, détiendront chacun une participation de 50% dans la nouvelle coentreprise qui sera baptisée Z Holdings, a indiqué la société. Les deux parties devraient signer un accord officiel le mois prochain.

Naver détient 73% des parts de Line et SoftBank possède 45% de la société mère de Yahoo, Z Holdings.

Naver a déclaré que la décision pour l'intégration des activités rassemblerait les opérateurs des deux plus grandes applications de paiement japonaises sur fond d'ère «sans espèces».

Line, application de chat la plus populaire au Japon, compte 80 millions d'utilisateurs, loin devant des plates-formes mondiales telles que Instagram et Facebook sur l'archipel nippon. La société a affiché un chiffre d'affaires de 207,1 milliards de yens (1,9 milliard de dollars) en 2018.

Yahoo Japan, qui s'emploie à renforcer des services tels que le paiement mobile et l'e-commerce, possède de son côté 50 millions d'utilisateurs et a généré un chiffre d'affaires 954,7 milliards de yens l'année dernière.

Si le contrat est finalisé, l'entité fusionnée pourrait devenir la plus grande plate-forme Internet avec des applications de chat, moteur de recherche, commerce en ligne et paiement, englobant 100 millions d'utilisateurs, pour dépasser le géant de l'e-commerce Rakuten Inc.

«(L'accord) devrait créer une synergie, renforcer la croissance future et faire de Z Holdings une nouvelle société de technologie basée sur l'intelligence artificielle (IA) qui pourra concurrencer les opérateurs de plates-formes mondiales», a déclaré Naver dans un communiqué de presse.

Des observateurs du marché ont prévu que la nouvelle joint-venture renforcerait le développement de la technologie IA, considérée comme un nouveau moteur de croissance, face à Google Inc., Facebook et d'autres leaders mondiaux.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page