Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Le dirigeant nord-coréen n'assistera pas au sommet Corée-Asean

National 21.11.2019 à 17h10

SEOUL, 21 nov. (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un n'assistera pas au sommet spécial qui aura lieu la semaine prochaine entre la Corée du Sud et les pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean), rejetant ainsi l'invitation envoyée par le président Moon Jae-in, a déclaré jeudi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Moon a adressé une lettre personnelle le 5 novembre pour inviter Kim au sommet qui se déroulera lundi et mardi prochains à Busan, dans le sud-est du pays, mais la Corée du Nord n'a trouvé aucune raison pour que son dirigeant effectue un déplacement à cet événement, selon la KCNA.

«Il n'y a aucune raison pour nous de ne pas être reconnaissant pour cela, si la lettre personnelle est une invitation comportant une confiance sincère envers le président de la Commission des affaires de l'Etat (SAC) et des attentes ardentes», a dit la KCNA.

«Nous sommes reconnaissants pour la confiance et la sincérité de la partie Sud mais nous souhaitons qu'il comprenne que nous avons échoué à trouver une raison juste pour la visite du président de la SAC à Busan», a-t-il ajouté.

La KCNA a critiqué la Corée du Sud pour s'appuyer sur l'aide extérieure pour tenter de résoudre les affaires intercoréennes, remettant apparemment en question les projets transfrontaliers dans l'impasse face aux sanctions internationales que Washington veut maintenir jusqu'au moment de voir un progrès significatif dans les discussions sur la dénucléarisation.

«L'air obscur de la Corée du Sud est si sceptique sur les relations Nord-Sud et les autorités sud-coréennes ne sont toujours pas loin de la position maladroite de régler toutes les questions, pas dans le cadre de la coopération nationale. C'est une dure réalité aujourd'hui», a-t-elle indiqué.

«Il est important de choisir le temps et l'endroit justes, si tout doit se passer bien», a ajouté la KCNA.

La Corée du Sud espère que Kim assistera au prochain événement et qu'un sommet intercoréen aura lieu.

La Corée du Nord a blâmé la Corée du Sud pour les relations transfrontalières qui sont au point mort, en disant que Séoul n'a pas mis en place les accords conclus durant leurs trois sommets l'année dernière.

Pyongyang n'a pas répondu aux propositions répétées de la Corée du Sud pour la coopération et les discussions, en remettant en cause sa forte dépendance vis-à-vis des Etats-Unis pour décider des affaires intercoréennes et en demandant à Séoul de prendre l'initiative.

La KCNA a déclaré que ce serait une grande erreur de calcul de penser qu'une lettre d'invitation changera la situation actuelle des relations intercoréennes.

«Il est douteux que la rencontre entre le Nord et le Sud soit significative à ce moment-ci», a-t-elle ajouté.

(LEAD) Le dirigeant nord-coréen n'assistera pas au sommet Corée-Asean - 1

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page