Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Moon appelle à intensifier la coopération culturelle Corée-Asean pour la coprospérité

Hallyu 25.11.2019 à 15h45

BUSAN, 25 nov. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a appelé ce lundi la Corée du Sud et les membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean) au renforcement de la coopération culturelle, en insistant sur l'épanouissement du potentiel en matière de croissance mutuelle.

«Le marché des contenus dans les pays de l'Asean croît de plus de 8% chaque année et traduit les rêves des générations futures. La culture de l'Asean est déjà mondiale et offre beaucoup de potentiel», a-t-il déclaré en marge du forum sur l'innovation culturelle organisé en marge du sommet spécial entre les dirigeants de l'Asean et de la Corée du Sud à l'occasion du 30e anniversaire de leurs relations de dialogue.

«Si l'Asean et la Corée se rencontrent, la culture de l'Asean pourra bientôt devenir une culture mondiale. Je propose aujourd'hui de nous diriger ensemble vers le monde de la culture de l'Asean, issu de la K-culture.»

A propos de la «hallyu», la vague culturelle coréenne, Moon a souligné que la popularité de la culture et du divertissement coréens contemporains n'aurait pas été rendue possible sans la demande de la région de l'Asie du Sud-Est.

«L'Asie a été le point de départ de la hallyu. Les contenus coréens ont d'abord touché l'Asie et l'Asean en son centre. Les contenus culturels de la Corée ont pu se répandre dans le monde grâce à l'amour de l'Asean», a-t-il mis en avant.

«Les contenus culturels sont, au-delà de la culture elle-même, le moteur de croissance le plus prometteur. La Corée sera le partenaire de l'Asean dans le domaine des contenus culturels, fondé sur une identité culturelle commune.»

Séoul encouragera des échanges bilatéraux plus actifs afin de promouvoir la culture, la diversité culturelle et la créativité de l'Asean, notamment en développant l'éducation des jeunes dans les domaines de la culture et des arts, et en créant un organisme commun de promotion cinématographique pour les contenus coréens et de l'Asean, a ajouté Moon.

Plus de 600 invités ont assisté à l'événement de lundi, dont certains dirigeants des pays membres de l'Asean, des représentants du gouvernement et de l'industrie. Bang Si-hyuk, chef de l'agence de promotion Big Hit Entertainment et producteur du boys band K-pop BTS, a prononcé un discours pendant la session, qui a été suivi de celui du PDG de Netflix, Reed Hastings.

En tant que présentateur de la première session du forum, Bang a souligné l'importance d'investir dans l'humain, facteur de croissance de la quatrième révolution industrielle.

«Les gens du monde entier ont été fascinés par les performances en coréen de BTS, qui provenait d'une petite agence de promotion d'un pays asiatique», a rappelé le responsable de Big Hit, soulignant la manière dont le groupe K-pop est passé de l'ombre au statut de phénomène international.

«Les contenus de qualité d'aujourd'hui (qui peuvent résonner dans le monde) sont quelque chose d'universel que chacun peut croire être sa propre histoire», selon Bang.

Il a déclaré que l'humain était responsable de la création de tels contenus de qualité, appelant à l'investissement dans l'humain.

Le président Moon Jae-in prononce un discours lors du forum sur l'innovation culturelle tenu en marge du sommet spécial Corée du Sud-Asean au Centre des expositions et des conventions de Busan (BEXCO), le lundi 25 novembre 2019.
Bang Si-hyuk, fondateur et codirecteur général de Big Hit Entertainment, l'agence du groupe de K-pop Bangtan Boys (BTS), prend la parole lors du forum sur l'innovation culturelle tenu en marge du sommet spécial Corée du Sud-Asean au Centre des expositions et des conventions de Busan (BEXCO), le lundi 25 novembre 2019.(Yonhap)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page