Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

30 novembre

1980 -- La chaîne de télévision TBC et la station de radio DBS diffusent leur dernier programme à la suite d'une fusion forcée et de la fermeture de médias à l'échelle nationale sur l'ordre du gouvernement de Chun Doo-hwan. Chun, ancien général qui a pris le pouvoir par un coup d'Etat en 1979, a bâillonné la presse afin de prolonger son régime.

1991 -- Moon Sun-myung, le fondateur de l'église de l'Unification, et Park Bo-hi, le chef du quotidien Segye Times affilié à cette organisation religieuse, se rendent à Pyongyang pour rencontrer le leader nord-coréen Kim Il-sung.

2000 -- Deux cents membres de familles séparées de Corée du Sud et de Corée du Nord se revoient pour la première fois depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953) dans le cadre de retrouvailles à Séoul et Pyongyang. Ces réunions sont le couronnement du sommet entre les leaders des deux Corées en juin de la même année.

2015 -- L'Assemblée nationale ratifie l'Accord de libre-échange (ALE) avec la Chine.

2016 -- Le Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) adopte à l'unanimité une nouvelle résolution contre la Corée du Nord imposant un plafond aux exportations de charbon de Pyongyang et d'autres restrictions dans le cadre des efforts visant à tarir les sources de revenus du Nord, 82 jours après que le régime communiste a procédé à son cinquième essai nucléaire, le 9 septembre.

2018 -- Un train sud-coréen transportant plusieurs dizaines d'officiels et experts part en direction de la Corée du Nord pour une inspection conjointe pendant 18 jours d'une voie ferrée de 412 km dans la partie ouest du Nord. Les deux Corées tiendront un mois plus tard une cérémonie de lancement du projet commun pour moderniser et raccorder des routes et voies de chemin de fer à travers la frontière intercoréenne, mais peu de progrès seront réalisés ensuite à cause de l'arrêt du dialogue sur la dénucléarisation entre Pyongyang et Washington.

(FIN)

Accueil Haut de page