Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Moon et Mahathir conviennent d'un partenariat stratégique entre la Corée et la Malaisie

International 28.11.2019 à 16h48

SEOUL, 28 nov. (Yonhap) -- Le président sud-coréen Moon Jae-in et le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad sont convenus ce jeudi de faire évoluer les échanges entre leurs pays en un «partenariat stratégique» l'année prochaine, soulignant que les relations bilatérales se sont approfondies dans divers domaines tels que les industries de pointe, l'énergie, les projets d'armement, les soins de santé et l'environnement.

«La "Look East Policy" de la Malaisie et la nouvelle politique Sud de la Corée du Sud se sont harmonieusement greffées (l'une à l'autre)», a déclaré Moon au Premier ministre au début de leurs pourparlers à Cheong Wa Dae, la présidence sud-coréenne, à Séoul.

Ainsi, Moon a souligné que la coopération entre les deux pays était en pleine expansion comme le montre la quatrième révolution industrielle, les villes intelligentes et les industries halal dont les populations peuvent réellement ressentir l'impact.

Il a exprimé l'espoir que des partenariats se développent encore dans des secteurs spécifiques tels que les technologies de l'information et de la communication (TIC), l'industrie de la défense, les soins de santé ainsi que les petites et moyennes entreprises.

Le président Moon Jae-in (à dr.) échange une poignée de main avec le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad avant leur sommet à Cheong Wa Dae, à Séoul, le jeudi 28 novembre 2019.

Le président a félicité Mahathir pour avoir mené la croissance dynamique de la Malaisie avec une vision de l'avenir et des approches stratégiques, ajoutant que «l'Asie vous respecte en tant que personne sage de l'Asean». Moon lui a demandé de partager sa sagesse à propos de la paix dans la péninsule coréenne.

En réponse, le Premier ministre a réaffirmé son soutien à l'initiative de Séoul visant à transformer la Zone démilitarisée (DMZ) divisant la Corée en une zone de paix internationale.

«Si elle est établie, les tensions Sud-Nord seront clairement réduites», a-t-il dit à Moon.

Il a salué la nouvelle politique Sud de l'administration Moon visant à faire progresser les relations du pays du Matin-Clair avec l'Asean et l'Inde à un niveau équivalent à ses relations avec les quatre puissances régionales : les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Russie.

«La Corée du Sud et l'Asean vont se rapprocher grâce à la nouvelle politique Sud», a estimé Mahathir. «Les pays de l'Asean veulent apprendre beaucoup de l'expérience de la Corée du Sud en matière de croissance rapide.»

Il a ajouté que le sommet commémoratif Asean-république de Corée, tenu à Busan en début de semaine, avait permis de faire avancer les relations bilatérales.

Le président Moon Jae-in (5e à partir de la dr.) discute avec le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad (5e à partir de la g.) durant le sommet Corée-Malaisie à Cheong Wa Dae, à Séoul, le jeudi 28 novembre 2019.

Mahathir est arrivé mercredi à Séoul pour une visite officielle de deux jours après avoir assisté à la session de groupe dans la ville portuaire, située à 450 km au sud-est de la capitale, aux côtés de Moon. Il s'agit de son premier voyage officiel dans le pays depuis son retour politique avec sa réélection l'an dernier.

En 2020, a-t-il noté, la Corée du Sud et la Malaisie célébreront le 60e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques. Il a manifesté son espoir que le roi de Malaisie, le sultan Abdullah Sultan Ahmad Shah, soit en mesure de venir en Corée du Sud vers le troisième trimestre de l'année prochaine.

Mahathir a également salué la proposition de Séoul consistant à transformer leurs relations bilatérales en un partenariat stratégique à l'occasion de l'anniversaire et a dit souhaiter que les détails connexes soient discutés lors de réunions de travail.

Dans un communiqué de presse publié après le sommet, le bureau de Moon a déclaré que les relations bilatérales s'étaient étendues au-delà du commerce et de l'investissement pour devenir des partenariats «tournés vers l'avenir».

Les dirigeants ont estimé qu'il était important de mettre en place un accord bilatéral de libre-échange (ALE) pour aider à accélérer la «solidarité économique» entre les deux parties. Ils se sont entendus pour poursuivre leurs efforts en vue de la signature d'un accord «de haut niveau et mutuellement avantageux» sur la base des négociations pertinentes menées jusqu'à présent.

Après le sommet, Moon et Mahathir ont assisté à la cérémonie de signature de quatre mémorandums d'entente (MoU) sur la promotion de la coopération dans les domaines des TIC, du gouvernement numérique, des soins de santé et de la science médicale ainsi que de la gestion et du traitement des eaux. Ils ont eu un déjeuner officiel.

Cette réunion faisait suite à leurs entretiens en tête à tête tenus à Kuala Lumpur lors du voyage de Moon en mars dernier.

Le sommet de Cheong Wa Dae a marqué la fin de l'agenda diplomatique marathon de Moon lié à l'Asean cette semaine.

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad (à g.) prononce un discours liminaire lors du déjeuner officiel avec le président sud-coréen Moon Jae-in, à Cheong Wa Dae, le 28 novembre 2019.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page