Go to Contents Go to Navigation

Le dernier test d'armes du Nord serait un avertissement d'un retour possible au passé

Corée du Nord 29.11.2019 à 16h21
Essai de lance-roquettes

SEOUL, 29 nov. (Yonhap) -- La Corée du Nord aurait testé un lance-roquettes multiple de très grande taille comme pour avertir qu'elle pourrait adopter à nouveau son comportement du passé avec un recours à des provocations si elle n'obtient pas ce qu'elle veut dans les négociations avec les Etats-Unis, a estimé ce vendredi le Service national du renseignement (NIS).

Le NIS a déclaré à des députés que le dernier test d'armes du Nord aurait été «prémédité» et prévu que le pays communiste pourrait poursuivre ses actes de provocation sous «divers formats».

Hier, la Corée du Nord a tiré vers la mer de l'Est deux projectiles au moyen de ce qui serait un lance-roquettes multiple de très grande taille. Il s'agissait du 13e test d'armes majeures effectué par le Nord cette année.

«La Corée du Nord semble avoir voulu envoyer un message d'avertissement aux Etats-Unis et à la Corée du Sud pour indiquer qu'elle pourrait revenir au passé (schéma de comportement) si elle ne parvient pas à réaliser son objectif dans le dialogue avec Washington d'ici la fin de cette année», a déclaré le NIS, selon des députés.

Le directeur du NIS, Suh Hoon, a fait un rapport à huis clos sur la Corée du Nord aux députés de la commission du renseignement du Parlement.

La Corée du Nord fait pression sur les Etats-Unis pour qu'ils présentent une nouvelle proposition avec des concessions d'ici à la fin de l'année sur fond d'impasse des négociations de dénucléarisation entre les deux pays.

Plus tôt ce mois-ci, Pyongyang a révélé que Washington avait proposé de tenir un dialogue en décembre mais a déclaré être disposé à parler avec Washington si et seulement si celui-ci présente une solution fondamentale pour résoudre l'impasse nucléaire.

Washington et Pyongyang ont relancé leurs négociations dans la capitale suédoise le mois dernier après des mois d'impasse mais les pourparlers ont échoué, le Nord accusant les Etats-Unis de ne pas avoir formulé de nouvelle proposition. Le Nord souhaite l'apaisement des sanctions et des concessions économiques de la part des Etats-Unis en échange de ses efforts de dénucléarisation.

Interrogé sur la possibilité d'un sommet Corée du Nord-Etats-Unis, le NIS a estimé qu'«il existe toujours une possibilité mais il est difficile de préciser le moment».

Le NIS a par ailleurs noté que des photos satellite ont montré un léger accroissement de mouvements de véhicules et équipements sur le site de lancement de missiles de Tongchang-ri, sur la côte ouest du Nord. L'agence a toutefois dit qu'il était encore trop tôt pour estimer que les mouvements présagent des lancements de missiles.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page