Go to Contents Go to Navigation

Kim Jong-un au mont Paektu à l'approche de l'ultimatum sur les négociations nucléaires

Actualités 04.12.2019 à 11h50
Kim Jong-un au mont Paektu
Au mont Paektu
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'est rendu au mont Paektu, rapporte le 4 décembre la KCNA. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 04 déc. (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'est rendu à cheval au mont Paektu, considéré comme le lieu de naissance de son défunt père Kim Jong-il, pour la deuxième fois en moins de deux mois et appelé à une lutte contre les «impérialistes» et «ennemis de la classe», a rapporté ce mercredi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Son voyage au plus haut sommet de la péninsule coréenne est intervenu alors que la Corée du Nord et les Etats-Unis intensifient la pression l'un contre l'autre pour pousser l'autre à faire des concessions comme la date limite fixée par Pyongyang à la fin de l'année pour que Washington présente une nouvelle proposition dans leurs négociations de dénucléarisation approche.

Ce déplacement, le deuxième du genre depuis octobre, suggère également que Kim pourrait annoncer une décision politique importante comme il s'y est rendu par le passé avant de prendre de grandes décisions politiques et diplomatiques.

«Galopant à cheval à travers la vaste zone du mont Paektu avec les commandants qui l'accompagnaient, il a rappelé l'histoire sanglante des guérillas qui ont gravé la dignité sur la première page de l'histoire de la révolution coréenne en versant leur sang sur la vaste plaine du mont Paektu», a déclaré la KCNA.

«Alors qu'aujourd'hui les générations montantes émergent comme la principale force, de nouvelles questions apparaissent de la structure politique mondiale et des relations sociales et entre classes, et les impérialistes et les ennemis de la classe procèdent à une tentative plus effrénée pour affaiblir les positions idéologiques, révolutionnaires et de la classe de notre Parti, nous devons toujours vivre et travailler avec l'esprit offensif du Paektu», a dit Kim, selon la KCNA.

La visite de Kim au mont Paektu de cette semaine est intervenue alors que Pyongyang demande à Washington d'élaborer une proposition acceptable dans leurs négociations de dénucléarisation avant la fin de cette année, date butoir fixée par le dirigeant nord-coréen en avril dernier. Kim avait dit qu'il pourrait prendre une «nouvelle voie» si Washington ne le fait pas.

Elle a eu lieu aussi environ deux mois après sa balade à cheval à la montagne en octobre dernier, quand il a critiqué les Etats-Unis pour s'attacher aux sanctions contre son régime et appelé à redoubler d'efforts pour l'«autosuffisance» face aux actes hostiles.

Hier, il a assisté à une cérémonie de coupe du ruban pour marquer l'achèvement des travaux de construction d'un quartier résidentiel urbain dans le comté de Samjiyon, situé au pied de la montagne.

La construction fait partie du projet nord-coréen de réaliser le développement du comté de Samjiyon d'ici 2020, année du 75e anniversaire de l'établissement du Parti du travail. Pyongyang a exhorté à renforcer les efforts pour transformer la zone en région «la plus riche» du pays en les décrivant comme une lutte contre les forces hostiles collées aux sanctions.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page