Go to Contents Go to Navigation

Séoul et Washington cherchent à organiser une visite de Biegun avant la fin de l'année

Actualités 04.12.2019 à 16h32

SEOUL, 04 déc. (Yonhap) -- La Corée du Sud et les Etats-Unis travaillent pour tenter d'organiser une visite à Séoul du représentant spécial américain pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, plus tard ce mois-ci, à l'approche de la fin de l'année, la date fixée par Pyongyang pour que Washington montre une flexibilité dans leurs discussions nucléaires, actuellement à l'arrêt, a fait savoir mercredi une source.

Si la visite a lieu, Biegun, nommé au poste de secrétaire d'Etat adjoint, tiendra des pourparlers avec son homologue sud-coréen Lee Do-hoon pour discuter des efforts conjoints visant à faire des progrès dans les négociations avant la date limite, a dit la source.

Le représentant spécial américain pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, s'entretient avec son homologue sud-coréen, Lee Do-hoon, au bureau du ministère des Affaires étrangères à Séoul, le mercredi 21 août 2019.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a fixé la date butoir pour que les Etats-Unis fassent une proposition acceptable, en avertissant que, dans le cas contraire, le régime communiste pourrait prendre une «nouvelle voie».

«La Corée du Sud et les Etats-Unis se coordonnent actuellement pour une visite possible même si rien n'a encore été finalisé», a déclaré la source à l'agence de presse Yonhap sous couvert d'anonymat.

Les alliés s'efforcent de créer un nouvel élan pour la reprise des discussions nucléaires avec Pyongyang depuis que les discussions de niveau opérationnel entre les Etats-Unis et la Corée du Nord ont tourné court en octobre dernier en Suède.

Pyongyang a défini les dernières discussions comme une rupture, en accusant Washington d'être venu à la table des négociations «les mains vides» alors que Washington les a considérées comme de bonnes discussions.

Signe d'une impatience croissante face au manque de progrès dans les négociations, Pyongyang a fait remonter les tensions en tirant des projectiles de courte portée en mer de l'Est, en poursuivant des manœuvres militaires et en faisant des déclarations plus sévères contre le Sud et les Etats-Unis.

Biegun a effectué sa dernière visite à Séoul à la fin d'août.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page