Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Nord dit qu'elle fera aussi usage de la force contre les Etats-Unis si nécessaire

Actualités 04.12.2019 à 23h06

SEOUL, 04 déc. (Yonhap) -- La Corée du Nord s'en est pris ce mercredi au président américain Donald Trump pour avoir fait allusion à l'usage de la force contre l'Etat communiste, affirmant qu'elle prendrait également des mesures «rapides» si nécessaire.

«Je tiens à préciser que le recours aux forces armées n'est pas l'apanage des Etats-Unis», a déclaré Pak Jong Chon, chef de l'état-major général de l'Armée populaire de Corée, dans une déclaration publiée par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

«N'importe qui peut deviner avec quelle action la RPDC répondra si les Etats-Unis entreprennent des actions militaires contre elle», indique le communiqué. La RPDC est le sigle du nom officiel de la Corée du Nord, la République populaire démocratique de Corée.

Cette déclaration a été faite quelques heures après que Trump a déclaré que Washington pourrait avoir recours à la force s'il le devait, alors qu'il assistait au sommet de l'OTAN en Grande-Bretagne.

«Nous avons aujourd'hui l'armée la plus puissante que nous n'ayons jamais eue et nous sommes de loin le pays le plus puissant au monde. Et, j'espère, nous n'aurons pas besoin de l'utiliser mais, si nous avons besoin, nous l'utiliserons. Si nous devons, nous le ferons», a dit Trump, exhortant la Corée du Nord et son dirigeant Kim Jong-un à honorer leur accord de dénucléarisation.

Trump et Kim se sont rencontrés deux fois à Singapour et au Vietnam. Les pourparlers de dénucléarisation entre les Etats-Unis et la Corée du Nord sont au point mort depuis que leur sommet au Vietnam s'est terminé sans accord.

Le responsable nord-coréen a déclaré que Kim lui-même était «mécontent» d'entendre les dernières remarques de Trump et a insisté sur le fait que la seule chose qui empêchait un conflit physique entre les deux pays était les relations étroites entre leurs dirigeants.

«Je pense que la seule garantie qui empêche l'éclatement d'un conflit physique dans les relations entre la RPDC et les Etats-Unis en dépit d'une impasse militaire aussi dangereuse est l'existence de relations étroites entre les dirigeants de la RPDC et des Etats-Unis», a déclaré Pak.

«Je déclare clairement ici que si les Etats-Unis utilisent la force contre la RPDC, nous prendrons rapidement des mesures correspondantes, à quelque niveau que ce soit», a-t-il ajouté.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page