Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud fait un nouveau pas vers l'organisation des JO de la jeunesse d'hiver de 2024

Actualités 06.12.2019 à 11h10
Thomas Bach, président du Comité international olympique (CIO). (Photo fournie par le Comité sportif et olympique coréen. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 06 déc. (Yonhap) -- La Corée du Sud a fait un nouveau pas en avant vers l'organisation des Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2024, suite à une proposition faite par un nouveau panel au sein du Comité international olympique (CIO).

Lors d'une conférence de presse organisée ce jeudi (heure locale) à l'issue d'une réunion du conseil d'administration du CIO à Lausanne, en Suisse, le président du comité, Thomas Bach, a dit que la commission exécutive entamerait bientôt un «dialogue ciblé» avec la Corée du Sud comme «hôte préféré» des Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2024 suite à la recommandation formulée par la Commission de futur hôte pour les jeux d'hiver du CIO.

En octobre, le CIO a créé les Commissions de futur hôte pour les jeux d'hiver et d'été afin d'assurer une plus grande flexibilité dans la sélection des villes organisatrices. Les commissions adressent leurs recommandations à la commission exécutive qui fait à son tour des recommandations à la session du CIO.

Bach a ajouté que le dialogue ciblé entre le CIO et le Comité sportif et olympique coréen (KSOC) était «la dernière étape avant l'élection du futur hôte» à la prochaine session du CIO prévue le 10 janvier 2020 à Lausanne, si toutes les conditions sont remplies durant les discussions.

Le KSOC a annoncé en août son dépôt de candidature pour cet événement sportif en 2024 avec des projets d'utilisation des installations construites pour les Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 dans la province du Gangwon, dans l'est du pays.

Par ailleurs, Bach s'est montré aussi favorable à une organisation conjointe de l'événement par les deux Corées, selon l'agence de presse japonaise Kyodo et la chaîne TV japonaise NHK. Il envisagerait d'inciter la participation de la Corée du Nord aux jeux en fonction des circonstances internationales. «Si la situation le permet, je voudrais rencontrer aussi des organisateurs nord-coréens», a-t-il dit.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page