Go to Contents Go to Navigation

Quelque 23.000 travailleurs nord-coréens à l'étranger ont été renvoyés chez eux

Actualités 12.12.2019 à 14h44

SEOUL, 12 déc. (Yonhap) -- Environ 23.000 travailleurs nord-coréens à l'étranger ont été renvoyés chez eux en vertu d'une résolution des Nations unies sur les sanctions adoptée en 2017, a révélé ce jeudi le site Web d'un groupe d'experts de l'ONU chargé de surveiller l'application des mesures coercitives.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté la résolution 2397 en décembre 2017, demandant aux Etats membres de rapatrier tous les Nord-Coréens touchant des revenus dans leur juridiction d'ici le 22 décembre. Depuis lors, 47 pays ont soumis des rapports intérimaires de mise en œuvre des sanctions au Conseil vendredi dernier.

Selon les comptes-rendus, quelque 23.000 travailleurs nord-coréens ont été renvoyés chez eux, la Russie représentant la plus grande proportion de ce nombre.

Moscou a déclaré dans un rapport que le nombre de personnes nord-coréennes détenant un visa de travail dans le pays a diminué de 18.533 depuis fin 2017.

Le Koweït a indiqué avoir renvoyé 904 Nord-Coréens, ce qui représentait plus de la moitié du total des travailleurs venus du Nord. Le Qatar a également renvoyé environ 2.500 Nord-Coréens.

La Chine, connue pour employer le plus grand nombre de travailleurs nord-coréens, a présenté un rapport sur la mise en œuvre des sanctions sur la question, mais n'a pas communiqué de chiffres.

La Corée du Nord a envoyé des travailleurs à l'étranger dans le cadre d'efforts visant à engranger des devises fortes face aux sanctions mondiales paralysantes imposées à son régime pour punir ses provocations nucléaires et balistiques.

Les Nord-Coréens travaillent généralement sur des chantiers de construction, dans des restaurants et d'autres zones à forte intensité de main-d'œuvre.

En vertu de la résolution de 2017, tous les Etats membres sont tenus de soumettre leur rapport final de mise en œuvre des sanctions au plus tard le 22 mars de l'année prochaine.

Quelque 23.000 travailleurs nord-coréens à l'étranger ont été renvoyés chez eux - 1

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page