Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Deux avions de surveillance américain survolent encore une fois la péninsule coréenne

National 12.12.2019 à 17h01
L'avion de surveillance E-8C. (Capture d'écran de l'armée de l'air des Etats-Unis. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 12 déc. (Yonhap) -- Deux avions de reconnaissance américains ont survolé à nouveau la péninsule coréenne, a fait savoir ce jeudi le traqueur aérien Aircraft Spots. Il s'agit d'une nouvelle opération des Etats-Unis pour surveiller la Corée du Nord dans un contexte de préoccupations grandissantes selon lesquelles le régime communiste pourrait lancer une fusée à longue portée.

Un E-8C ou JSTARS a été repéré au-dessus de la péninsule à 29.000 pieds, a dit Aircraft Spots sur son compte Twitter mais sans préciser l'heure exacte de l'opération ni le parcours emprunté.

Le E-8C, servant de plate-forme aérienne de commandement, de contrôle, de surveillance et de reconnaissance, est capable de surveiller de près les troupes nord-coréennes et le déplacement d'équipements dont des missiles et des pièces d'artillerie. Le même avion a survolé la péninsule mardi, d'après le traqueur aérien.

Les Etats-Unis ont aussi déployé ce mercredi un avion de surveillance Global Hawk au-dessus de la péninsule et un bombardier stratégique B-52 près du Japon, toujours selon Aircraft Spots.

Une heure plus tard, ce dernier a fait savoir à nouveau via son compte Twitter qu'un autre avion américain, un RC-135W Rivet Joint, a survolé la péninsule à 31.000 pieds, sans mentionner le lieu et l'heure de l'opération.

C'était la 15e fois qu'un avion de mission de renseignement américain était repéré au-dessus de la Corée du Sud ce mois-ci, selon Aircraft Spots.

Ces opérations sont intervenues dans un climat de tensions élevées sur la péninsule coréenne suite à l'annonce par le régime nord-coréen d'un test de moteur de fusée à sa base de lancement de satellites de Tongchang-ri samedi dernier, suscitant des spéculations selon lesquelles il pourrait préparer un lancement de missile balistique intercontinental (ICBM) sur fond de négociations sur la dénucléarisation dans l'impasse avec Washington.

La Corée du Nord menace de chercher une «nouvelle voie» si les Etats-Unis n'arrivent pas à présenter une nouvelle proposition d'ici la fin de l'année pour faire avancer leur dialogue.

Face à la série d'actions militaires du Nord telles que des tirs de missiles balistiques de courte portée et un missile balistique lancé depuis un sous-marin, les Etats-Unis ont envoyé plusieurs types d'avions de surveillance vers la péninsule plus souvent qu'avant. Ces opérations pourraient avoir pour but, au moins en partie, de faire passer un message d'avertissement au régime nord-coréen, estiment des sources et des experts.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page