Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Arrivée aujourd'hui de Biegun à Séoul sur fond d'escalade des tensions dans la péninsule coréenne

Actualités 15.12.2019 à 14h20

SEOUL, 15 déc. (Yonhap) -- Le représentant spécial des Etats-Unis pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, arrivera cet après-midi en Corée du Sud, alors que la Corée du Nord a mené vendredi soir un «autre test important» sur le site de lancement de satellites de Sohae.

La visite de Biegun suscite des spéculations selon lesquelles il pourrait se rendre au village intercoréen de Panmunjom pour essayer d'entrer en contact avec les Nord-Coréens. Mais il reste à voir si un tel contact se réalisera alors qu'aucun des deux camps ne semble prêt à céder du terrain.

Il rencontrera demain matin son homologue sud-coréen Lee Do-hoon pour partager les évaluations sur les mouvements observés sur le site à Tongchang-ri et discuter des moyens de faire revenir le Nord à la table des négociations. Ils donneront ensuite une brève conférence de presse conjointe.

L'officiel américain rendra demain une visite de courtoisie au président Moon Jae-in, selon le bureau présidentiel.

Ce sera la deuxième fois que Moon rencontrera bilatéralement Biegun après leur premier entretien en septembre de l'année dernière, plusieurs jours avant la visite de Moon à Pyongyang pour un sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

La chaîne de télévision japonaise NHK a rapporté ce dimanche que Biegun a déclaré à des journalistes en quittant les Etats-Unis que Washington maintenait sa position concernant la dénucléarisation de la Corée du Nord et que le pays communiste était aussi conscient de cela.

A la question d'une possibilité de rencontre avec des officiels nord-coréens à Panmunjom, il a refusé de faire des commentaires, a-t-elle ajouté.

Biegun s'entretiendra également avec le premier vice-ministre des Affaires étrangères Cho Sei-young au lieu de la ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha qui est en voyage. Si Biegun est nommé officiellement secrétaire d'Etat adjoint, son homologue sud-coréen sera Cho.

Il déjeunera avec le ministre de l'Unification Kim Yeon-chul et rencontrera des officiels de Cheong Wa Dae et des experts de la péninsule coréenne.

L'essai de vendredi est survenu environ une semaine après que le Nord a mené le 7 décembre un soi-disant «test très important» sur le même site de lancement de satellites, suscitant des inquiétudes car Pyongyang a accru la pression sur Washington à l'approche de la date limite de fin d'année fixée par le dirigeant nord-coréen sans répondre à la demande de Washington d'avoir des discussions.

Le représentant spécial américain pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, s'entretient avec son homologue sud-coréen, Lee Do-hoon, au bureau du ministère des Affaires étrangères à Séoul, le mercredi 21 août 2019.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page