Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(FOCUS) «Parasite» a-t-il ses chances aux Oscars ?

Gros plans 26.12.2019 à 18h40

SEOUL, 26 déc. (Yonhap) -- Pour la plupart des Coréens, la cérémonie des Oscars à Hollywood, qui a lieu tous les ans en février, est un événement qui ne concerne pas le cinéma coréen. Aucun film sud-coréen, ni acteur ou metteur en scène du pays du Matin-Calme, n'a eu la moindre chance dans le passé de décrocher un Oscar, la récompense suprême dans l'industrie du cinéma mondial.

Les choses ont changé cette année. Le thriller familial «Parasite» de Bong Joon-ho ne cesse de récolter des critiques positives à la fois de professionnels et du public. Il est en course dans quatre catégories pour les prochains Oscars dont la 92e cérémonie se déroulera le 9 février 2020.

Une scène de «Parasite» de Bong Joon-ho. (Photo fournie par CJ Entertainment. Revente et archivages interdits)

La semaine dernière, le film a été retenu dans la liste des 10 longs métrages pour le prix du meilleur film en langue étrangère, avec notamment «Douleur et Gloire» de l'Espagnol Pedro Almodovar et les «Les Misérables» du Français Ladj Ly.

«Parasite» figure également parmi les candidats pour le prix de la meilleure chanson originale avec «A Glass of Soju» (Un Verre de soju).

Il est l'un des favoris dans la catégorie films étrangers et devrait être dans la liste des cinq qui seront annoncés le 13 janvier. Ce serait donc la première fois qu'un film sud-coréen serait en lice pour un Oscar.

«Je pense que les chances sont très bonnes étant donné le ton et l'ambiance dans les médias américains», a prédit la critique de cinéma Yoon Sung-eun. «Mais les gagnants sont déterminés par les votes des membres de l'Académie (Academy of Motion Picture Arts and Sciences). Nous devrons attendre jusqu'au jour de la remise des prix.»

Le réalisateur Bong Joon-ho (à g.) et l'acteur Song Kang-ho présentent la Palme d'or remportée au Festival de Cannes, devant des journalistes à l'aéroport international d'Incheon, le 27 mai 2019.

En fait, selon Yoon, la vraie question est de savoir combien d'Oscars le film remportera comme il est également candidat pour les prix du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario. Le septième long métrage de Bong, mettant en confrontation deux familles, l'une riche et l'autre pauvre, a fait l'objet de nombreux éloges pour la mise en scène, l'histoire, les techniques cinématographiques et le design de production.

En vue de la 77e cérémonie des Golden Globes, qui se tiendra le 5 janvier, «Parasite» a été nommé par la Hollywood Foreign Press Association pour trois récompenses : meilleur réalisateur, meilleur scénario et meilleur film en langue étrangère. C'est une première pour un film coréen.

La Palme d'or du Festival de Cannes 2019 a reçu de nombreux trophées à travers le monde, dont ceux de meilleur film et meilleur réalisateur de la Los Angeles Film Critics Association et de la Chicago Film Critics Association.

«Parasite» a aussi été un succès sur le plan commercial. Il a généré plus de 20 millions de dollars aux Etats-Unis depuis sa sortie sur les écrans américains en octobre. Il s'agit de la plus grosse recette pour un film non anglophone sur le sol américain en 2019.

Affiche du film «Parasite» de Bong Joon-ho. (Photo fournie par CJ Entertainment. Revente et archivages interdits)

xb@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page