Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Rodong Sinmun met en garde contre une «frappe immédiate et puissante» en cas de menace

Corée du Nord 03.01.2020 à 15h46

SEOUL, 03 jan. (Yonhap) -- Le Rodong Sinmun, l'organe de presse du Parti du travail de la Corée du Nord, a déclaré ce vendredi que toute tentative de porter atteinte à la dignité et à la survie de l'Etat communiste devrait être combattue par une «frappe immédiate et puissante», appelant à des efforts tous azimuts pour renforcer sa capacité de défense nationale.

Lors d'une réunion clé de son parti fin décembre, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a prévenu que le monde serait bientôt témoin d'une «nouvelle arme stratégique» et d'une «vraie action choquante», en accusant les Etats-Unis de gagner du temps à des fins politiques.

Kim a déclaré qu'il ne voyait aucune raison de respecter son engagement à suspendre les essais nucléaires et de missiles à longue portée, et qu'il n'y aurait jamais de dénucléarisation de la péninsule coréenne tant que Washington ne mettra pas un terme à sa politique hostile envers Pyongyang.

«Une action qui porterait atteinte à la dignité et à la survie de notre République devra être combattue par une frappe immédiate et puissante», a publié dans un éditorial le Rodong Sinmun.

«(Nous) devons maintenir une puissance militaire invincible et la renforcer», a affirmé le journal. «C'est l'initiative principale de la défense nationale de notre Parti de faire en sorte que personne n'ose penser à utiliser le pouvoir militaire contre nous. Nous devons mobiliser toutes les ressources de notre pays pour les efforts de renforcement de la défense.»

Le quotidien a déclaré qu'il était stupide d'essayer de troquer la dignité nationale, la sécurité et le brillant avenir de la nation contre de la nourriture et de l'argent, réitérant les remarques tenus lors de la réunion plénière.

«Les problèmes actuels font passer pour un fait accompli le fait de continuer à vivre sous les sanctions imposées par des puissances hostiles», indique le journal. «C'est un acte stupide de troquer notre dignité nationale, notre sécurité, notre progrès et notre développement dynamique ainsi que notre avenir glorieux pour du riz et l'argent.»

«L'histoire a prouvé qu'un développement économique normal est impossible sans rendre les sanctions inutiles. [...] Nous avons trouvé notre propre moyen de résoudre les problèmes pour se nourrir et se vêtir même si nous pouvons ne pas être en mesure de changer les choses de manière somptueuse d'un point de vue économique.»

Le journal a également appelé à intensifier les efforts pour construire une économie «autonome», affirmant que faire une «percée frontale» pour contrer les sanctions est un combat dont la victoire est assurée.

Le dirigeant nord-coréen prend la parole lors de la troisième journée de la réunion plénière du Comité central du Parti du travail à Pyongyang, le lundi 30 décembre 2019, rapporte le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page