Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Nord émet des pièces commémorant le missile Hwasong-15

Corée du Nord 03.01.2020 à 17h13
Des pièces commémoratives pour célébrer le lancement du Hwasong-15, un missile balistique intercontinental développé par la Corée du Nord, ont été dévoilées le vendredi 3 janvier 2020, au Ilchi Art Hall dans l'arrondissement de Gangnam à Séoul.
Pièces commémoratives nord-coréennes

SEOUL, 03 jan. (Yonhap) -- La Corée du Nord a émis des pièces commémorant le lancement du Hwasong-15, missile balistique intercontinental (ICBM), probablement à la fin de l'année dernière, à l'époque où les tensions étaient montées d'un cran entre le pays communiste et les Etats-Unis, a dit ce vendredi Lee Sang-hyun, membre du Conseil coréen pour la réconciliation et la coopération (KCRC).

Lors d'une conférence de presse, ce dernier a dévoilé les pièces commémoratives représentant sur la face le lancement du Hwasong-15 avec le slogan «Forces militaires puissantes, principe pour la garantie de la paix».

Côté pile, figurent trois drapeaux, le drapeau national, le drapeau du Parti du travail et celui du commandant suprême, signifiant que le slogan provient de propos tenus par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, selon Lee.

Les pièces sont déclinées en trois couleurs : argent (50 wons), cuivre jaune (10 wons) et cuivre rouge (10 wons). Elles pèsent 2 onces et non une once, le poids des pièces commémoratives ordinaires.

Lee a estimé que ces pièces auraient été émises en décembre de l'année dernière, au moment où la Corée du Nord a fait part de son fort mécontentement face à l'impasse des négociations de dénucléarisation avec Washington et fait allusion à la fin du moratoire sur les tests nucléaires et d'ICBM lors d'une réunion plénière du Comité central du Parti du travail.

Compte tenu du temps nécessaire pour l'autorisation et la fabrication de pièces commémoratives, Pyongyang aurait établi le plan d'émissions vers octobre dernier.

Lors de la réunion du Parti qui s'est déroulée du 28 au 31 décembre derniers, le dirigeant nord-coréen a menacé d'une «vraie action choquante». «Le monde sera témoin d'une nouvelle arme stratégique que possédera la RPDC dans un avenir proche», a-t-il aussi déclaré. RPDC est le sigle du nom officiel de la Corée du Nord, République populaire démocratique de Corée.

La Télévision centrale nord-coréenne (KCTV) avait également diffusé des images d'un défilé militaire durant lequel a été présenté le Hwasong-15 en rapportant la réunion plénière du Parti.

Selon Lee, il s'agirait des premières émissions de pièces commémoratives liées aux résultats d'un programme balistique depuis celles de février 2018, lorsque le Nord a commémoré le tir d'essai du Hwasong-14.

«Les pièces commémoratives de la Corée du Nord constituent une fenêtre permettant de comprendre ses politiques extérieures», a noté Lee, pour qui les dernières émissions constituent un message appelant à un changement actif de l'attitude des Etats-Unis sur fond d'impasse des négociations nucléaires.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page