Go to Contents Go to Navigation

Kim Jong-un sur le chantier d'une usine d'engrais pour sa première inspection de l'année

Corée du Nord 07.01.2020 à 10h03
Inspection

SEOUL, 07 jan. (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'est rendu sur le chantier de construction d'une usine de production d'engrais pour sa première «inspection sur le terrain», a rapporté ce mardi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), un déplacement vraisemblablement destiné à mettre l'accent sur l'importance du développement d'une économie «autonome» face aux lourdes sanctions internationales.

Lors de sa visite dans l'usine d'engrais azotés de Sunchon en cours de construction au nord de Pyongyang, Kim a été «débriefé sur le plan directeur de construction de l'usine et les problèmes scientifiques et technologiques», selon la KCNA.

«Il a déclaré être venu sur le chantier dans le cadre de la première étape de sa visite d'inspection sur le terrain de la nouvelle année pour souligner une nouvelle fois que la construction (de l'usine) est l'un des projets auxquels le Parti accorde une attention prioritaire parmi les tâches économiques qui seront mises en œuvre en 2020», a déclaré la KCNA.

La Corée du Nord a avancé avoir enregistré une récolte exceptionnelle l'année dernière malgré des conditions météorologiques défavorables mais le manque d'engrais sur fond de sanctions mondiales a été cité comme un défi majeur pour l'augmentation de la production agricole.

Le choix du chantier de Kim comme la destination de sa première visite d'inspection sur le terrain de l'année semble destiné à souligner son engagement à développer une économie «autonome» pour faire face aux sanctions.

La sortie publique de Kim est intervenue après qu'il a averti lors d'une réunion clé du parti qu'il n'avait aucune raison de maintenir le moratoire sur les essais nucléaires et les tests de missiles de longue portée, en ajoutant que le monde sera témoin d'une «nouvelle arme stratégique» dans un avenir proche.

Il a également exhorté à bâtir une économie «autonome» et à augmenter «de manière drastique» la production agricole, vraisemblablement pour faire face au combat prolongé contre les sanctions sur fond de faible avancée dans les négociations de dénucléarisation avec les Etats-Unis.

Kim a effectué ce déplacement alors que de nombreux observateurs prévoyaient qu'il pourrait s'abstenir de faire des apparitions publiques pendant un certain temps sur fond de tensions accrues au Moyen-Orient suite à la récente élimination du haut commandant militaire iranien dans un raid aérien américain.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page