Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Rodong Sinmun appelle à «l'autosuffisance» pour l'anniversaire de Kim Jong-un

Corée du Nord 08.01.2020 à 11h36

SEOUL, 08 jan. (Yonhap) -- Le journal officiel de la Corée du Nord, Rodong Sinmun, a appelé ce mercredi à «l'autosuffisance», en la qualifiant de «cœur d'un progrès frontal» face aux défis auxquels est confrontée la nation communiste alors que le dirigeant Kim Jong-un aurait célébré son 36e anniversaire présumé d'une manière discrète.

Les médias nord-coréens soulignent presque quotidiennement l'importance de l'autosuffisance, Kim ayant exhorté son pays à intensifier les efforts visant à construire une économie indépendante du soutien extérieur lors d'une récente réunion du Parti en signe de protestation apparente contre l'échec des pourparlers de dénucléarisation avec les Etats-Unis.

«L'autosuffisance n'est autre que le cœur d'un progrès frontal, une révolution et un style de combat qui conviennent le mieux à l'audace et à la nature de notre peuple qui considère l'autonomie et la dignité comme leur vie et aime la justice», a écrit le Rodong Sinmun, le quotidien officiel du Parti du travail au pouvoir.

«Nous avons l'esprit révolutionnaire d'autosuffisance, qui est une grande force et une arme que l'on ne trouve pas dans d'autres pays qui survivent à peine avec la flagornerie et la soumission», ajoute le journal.

Ce mercredi correspond à la date de l'anniversaire présumé de Kim. Le jeune leader serait né le 8 janvier 1984, bien que le Nord n'ait pas officiellement confirmé la date. Le royaume ermite n'a pas non plus désigné son anniversaire comme un jour férié, contrairement à ceux de son défunt grand-père et père célébrés chaque année dans toute la nation.

Les médias d'Etat restent muets à propos de l'anniversaire de Kim, ne publiant aucun article ni éditorial commémorant la date. Pour son anniversaire l'année dernière, Kim était à Pékin pour des entretiens avec le président chinois Xi Jinping, avant le deuxième sommet de février avec le président américain Donald Trump.

Le journal a également exhorté son peuple à cesser de dépendre de l'aide extérieure, décrivant la dépendance à autrui comme une «maladie de l'importation» qui peut favoriser «l'incapacité» et «l'irresponsabilité».

Lors d'une réunion clé du Parti fin décembre, le leader Kim a déclaré qu'il n'était «pas nécessaire d'hésiter en espérant» la levée des sanctions de Washington contre Pyongyang, appelant à des efforts accrus pour construire une économie indépendante de l'aide extérieure.

Il a ajouté qu'il n'y avait aucune raison d'être lié par un moratoire auto-imposé sur les tests nucléaires et de missiles balistiques intercontinentaux, avertissant que le monde sera témoin d'une «nouvelle arme stratégique» dans un proche avenir.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un prononce un discours lors de la troisième journée de la réunion plénière du Comité central du Parti du travail à Pyongyang, le lundi 30 décembre 2019. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page