Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

Actualités 17.01.2020 à 00h00

17 janvier

1981 -- Lancement du Parti démocrate de Corée, une formation d'opposition.

1992 -- Le Premier ministre japonais Kiichi Miyazawa présente ses excuses pour la colonisation japonaise de la Corée (1910-1945) lors d'un discours à l'Assemblée nationale sud-coréenne.

2001 -- Séoul annonce avoir demandé le consentement de Washington pour le développement et la fabrication de missiles d'une portée de 300 kilomètres pouvant transporter des ogives d'un poids maximum de 500 kilogrammes. En vertu d'un accord signé en 1979 avec les Etats-Unis, la Corée du Sud n'était pas autorisée à développer des missiles d'une portée de plus de 180 kilomètres.

2005 -- La Corée du Sud déclassifie plus d'un millier de pages de documents sensibles concernant la normalisation de ses relations diplomatiques avec le Japon en 1965. La déclassification est à l'origine d'une série de procès pour l'indemnisation des victimes de la période coloniale japonaise de 1910-1945.

2008 -- La Cour constitutionnelle rejette la demande de l'ancien président Roh Moo-hyun pour donner le droit aux membres du gouvernement de faire des commentaires d'ordre politique avant une élection, confirmant ainsi le bien-fondé de la loi électorale sud-coréenne.

2018 -- Les deux Corées conviennent de former une équipe féminine conjointe de hockey sur glace aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang et de défiler ensemble derrière le drapeau de l'unification à la cérémonie d'ouverture de l'événement.

2019 -- Kim Yong-chol, alors vice-président du Parti du travail de la Corée du Nord, part pour Washington en faisant escale à Pékin pour préparer le deuxième sommet Corée du Nord-Etats-Unis. Celui-ci aura lieu à Hanoï, au Vietnam à la fin du mois suivant mais n'aboutira à aucun progrès. Le premier sommet, entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, s'est déroulé à Singapour en juin 2018.

(FIN)

Accueil Haut de page