Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud transmet le message d'anniversaire de Trump pour Kim Jong-un

International 10.01.2020 à 18h48

SEOUL, 10 jan. (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a félicité le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à l'occasion de son anniversaire, a déclaré ce vendredi Chung Eui-yong, le chef du bureau de la sécurité nationale du bureau présidentiel, à son retour de Washington.

Chung a eu un bref entretien avec Trump à la Maison Blanche durant sa visite de trois jours à Washington.

Trump a eu quelques mots de félicitations pour Kim à l'occasion de son anniversaire le 8 janvier et a demandé au président Moon Jae-in de transmettre le message, selon le responsable de Cheong Wa Dae.

«Pour autant que je sache, le message a été transmis à la Corée du Nord hier de manière appropriée», a déclaré Chung aux journalistes à l'aéroport international d'Incheon, ce qui suggère que les deux Corées ont utilisé un canal de communication, probablement au village de Panmunjom dans la Zone démilitarisée ou à la mission diplomatique nord-coréenne à New York.

Chung a dit avoir transmis le message de respect et de gratitude de Moon en ce qui concerne le leadership de Trump dans la résolution de la question de la péninsule coréenne.

Trump a également fait part de ses salutations à Moon.

A la question de savoir si la question délicate du rôle éventuel de la Corée du Sud dans le détroit d'Ormuz a été abordée lors de son entretien avec Trump, Chung a répondu qu'il n'en avait «pas été fait mention directement».

«Les Etats-Unis ont fait un briefing détaillé sur la situation actuelle au Moyen-Orient», a-t-il dit.

Chung a réitéré la volonté du gouvernement de protéger les ressortissants et les entreprises sud-coréens dans la région et de contribuer aux efforts de la communauté internationale pour la liberté de navigation dans le détroit.

«(Nous) sommes toujours en train d'examiner comment le faire», a-t-il ajouté.

Un envoi de troupes fait apparemment partie des options envisagées.

Dans la capitale américaine, Chung s'est également entretenu avec le secrétaire d'Etat adjoint Stephen Biegun à la suite d'une réunion bilatérale avec le conseiller à la sécurité nationale Robert O'Brien et d'une session trilatérale à laquelle a participé son homologue japonais, Shigeru Kitamura.

Chung a qualifié les discussions de «très utiles», disant qu'il a eu des «consultations très étroites» sur l'établissement d'une paix permanente dans la péninsule coréenne.

A la question de savoir s'il avait parlé avec les responsables américains des propositions de Moon faites à Pyongyang dans son discours du Nouvel An au début de la semaine, Chung s'est contenté de dire «Je pense qu'il y aura l'occasion plus tard d'expliquer» cela aux médias.

Chung Eui-yong, chef du bureau de la sécurité nationale du bureau présidentiel, arrive à l'aéroport international d'Incheon le 10 janvier 2020.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page