Go to Contents Go to Navigation

(3e LD) Moon appelle à l'auto-réforme du Parquet, affirmant qu'il est toujours puissant

National 14.01.2020 à 14h56

SEOUL, 14 jan. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a déclaré ce mardi que le Parquet était toujours puissant malgré l'ensemble de mesures administratives et législatives visant à le réformer.

Moon a appelé le procureur général Yoon Seok-youl à faire pression pour «l'auto-réforme» lors de sa conférence de presse pour la nouvelle année à Cheong Wa Dae.

Il a évité de donner une réponse directe lorsqu'on lui a demandé s'il avait «confiance» en Yoon. Au lieu de cela, il a déclaré : «Je pense qu'il a déjà gagné la confiance des gens du point de vue des enquête strictes et des investigations non soumises au pouvoir.» Lorsqu'ils sont utilisés dans le contexte de questions liées aux poursuites, le «pouvoir» désigne généralement le bureau présidentiel.

Si Yoon prend l'initiative de réformer la «culture» de son organisation, il recevra davantage de confiance du public, a indiqué Moon.

Le président a souligné que la campagne de réforme du Parquet de son administration n'était pas liée aux enquêtes en cours sur des scandales de grande envergure impliquant d'anciens et actuels officiels de Cheong Wa Dae.

Le récent remplacement de plusieurs procureurs de haut rang proches de Yoon n'a rien à voir non plus avec la campagne de réforme, a-t-il ajouté.

Le président Moon Jae-in répond à des questions de journalistes lors d'une conférence de presse organisée pour la nouvelle année, le mardi 14 janvier 2020, au bureau présidentiel Cheong Wa Dae.

Le président était questionné sur une controverse concernant les réaffectations par le ministère de la Justice des lieutenants de Yoon.

Moon a déclaré que le droit de nommer de nouveaux procureurs par le président et le ministre de la Justice «devra être respecté».

Il a ajouté que l'ancien ministre de la Justice Cho Kuk avait beaucoup contribué à la réforme du Parquet.

Citant la souffrance endurée par Cho sur fond d'enquête approfondie des procureurs concernant un scandale impliquant lui et sa famille, Moon a déclaré que leur éventuelle culpabilité serait révélée lors des procès.

Moon a cependant dit qu'il lui devait une «dette de cœur» et a demandé aux gens de mettre fin aux conflits à son sujet. Les divisions sociales se poursuivent en Corée du Sud pour savoir s'il était juste que Moon choisisse Cho comme ministre de la Justice.

Le président Moon Jae-in donne la parole à des journalistes pour qu'ils posent leurs questions lors d'une conférence de presse organisée pour la nouvelle année, le mardi 14 janvier 2020, au bureau présidentiel Cheong Wa Dae.

Lundi soir, le Parlement a adopté un ensemble de projets de loi accordant à la police davantage de droits d'enquête afin de rééquilibrer son rôle et son pouvoir vis-à-vis du Parquet.

Plus tôt, les députés ont adopté un autre projet de loi sur la création d'une unité spéciale non liée au Parquet et spécialisée dans la lutte contre la corruption parmi les hauts fonctionnaires, y compris les procureurs.

Sur la politique, Moon a souligné le besoin «désespéré» de consultations entre le parti au pouvoir et les partis d'opposition.

Il a tancé l'Assemblée nationale actuelle, en soulignant qu'elle ne devrait pas fonctionner comme elle le fait actuellement.

Le président a exprimé son espoir de changements dans la culture politique du pays à travers les élections générales du 15 avril prochain.

Il a également déclaré qu'il continuerait à donner au Premier ministre davantage de pouvoirs et d'autorité.

Moon a assuré qu'il n'avait pas l'intention de chercher à obtenir lui-même un amendement de la Constitution.

En ce qui concerne la flambée des prix des logements, en particulier à Séoul, Moon a déclaré que le gouvernement mobiliserait des contre-mesures fortes «à l'infini» si nécessaire pour stabiliser le marché et même ramener les prix au niveau d'avant le boom de ces dernières années.

Il a convenu que c'était «la bonne direction» pour augmenter la taxe sur la propriété et réduire l'impôt sur le transfert des biens immobiliers, affirmant que le gouvernement examinera la question «avec prudence».

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page