Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Kia investira 25 Mds de dollars au cours des 6 prochaines années

Economie 14.01.2020 à 17h57

SEOUL, 14 jan. (Yonhap) -- Kia Motors Corp., le deuxième constructeur automobile sud-coréen en termes de ventes, a annoncé ce mardi qu'il investira 29.000 milliards de wons (25 milliards de dollars) pour développer des véhicules électriques et diversifier ses activités d'ici 2025.

Kia Motors a annoncé le plan alors qu'il cherche à se transformer en principal constructeur de véhicules électriques en diminuant la part de sa production de véhicules équipés d'un moteur à combustion.

«Nous ne nous adoptons pas simplement aux changements sur le marché automobile mais prenons l'initiative d'innover pour devenir un acteur principal (dans les véhicules de prochaine génération)», a déclaré le PDG de Kia, Park Han-woo, lors d'une rencontre avec des investisseurs à Séoul.

La nouvelle a poussé ce mardi les actions de Kia en hausse de 1,7% à 41.150 wons et sa filiale Hyundai Motor Co. en hausse de 0,9% à 116.000 wons, surpassant le gain de 0,4% de l'indice KOSPI.

A travers les investissements prévus, Kia a pour objectif de faire passer le nombre de modèles entièrement électriques de sa gamme de deux actuellement à 11 et d'occuper une part de 6,6% sur le marché mondial des voitures électriques en 2025, contre 2% à l'heure actuelle, a précisé la compagnie dans un communiqué.

Le PDG et président de Kia Motors, Park Han-woo, présente les plans d'investissement de son entreprise au cours des six prochaines années à l'hôtel Conrad à Séoul le 14 janvier 2020. (Photo fournie par Kia Motors. Archivage et revente interdits)

Kia vend actuellement les véhicules électriques Niro et Soul sur les marchés mondiaux.

Kia prévoit de lancer en 2021 un nouveau modèle multisegment tout électrique capable de parcourir plus de 500 km avec une seule charge et qui ne prendra que 20 minutes pour charger complètement.

L'entreprise se concentrera sur le marché intérieur et les marchés avancés comme les Etats-Unis et l'Europe, tout en lançant de façon sélective des modèles électriques dans les marchés émergents en raison du manque de subventions et d'infrastructure de charge.

Le constructeur de la berline K5 et du SUV Sorento a pour but de vendre 500.000 voitures électriques et un million de véhicules respectueux de l'environnement sur les marchés étrangers, à l'exception de la Chine, en 2026.

Kia ambitionne d'atteindre une marge bénéficiaire d'exploitation de 5% en 2022 et de l'augmenter à 6% en 2025 en s'orientant vers de nouvelles activités, notamment les véhicules spécialisés (VS) et les services de mobilité pour véhicules électriques et véhicules autonomes, a-t-il déclaré.

Au cours de la période janvier-septembre, la marge d'exploitation du constructeur a été de à 3,4%. Les résultats du quatrième trimestre seront publiés la semaine prochaine.

Les VS permettent aux passagers de bénéficier de services personnalisés en se rendant à leur destination. Une fois personnalisés, ils peuvent fonctionner comme un restaurant, un café ou un hôtel, voire même une clinique ou une pharmacie, en plus d'une navette urbaine.

«Nous cherchons des entreprises clientes qui utiliseront les VS comme cafés, hôpitaux et à d'autres fins pour diversifier leurs activités», a déclaré un porte-parole de l'entreprise.

En ce qui concerne les technologies des véhicules autonomes, Kia collaborera avec la société irlandaise Aptiv, une start-up spécialisée dans les véhicules autonomes, afin de mettre au point une plate-forme d'ici à 2022, dans le but de la vendre aux constructeurs automobiles et aux sociétés de services de mobilité du monde entier à la fin de 2024, a indiqué le communiqué.

Kia cherche à vendre cette année 2,96 millions de véhicules. Ses ventes ont baissé de 1,5% à 2,77 millions d'unités l'an dernier contre 2,81 millions d'unités l'année précédente.

L'entreprise augmentera la part des SUV dans sa gamme à 60 % d'ici 2022, contre 50% actuellement, afin d'améliorer sa rentabilité.

Hyundai Motor quant à lui a déclaré au début du mois dernier qu'il investira 61.000 milliards de wons dans ses activités automobile et de mobilité du futur d'ici 2025.

Hyundai prévoit d'injecter 41.000 milliards de wons dans la construction automobile et 20.000 milliards de wons dans les nouvelles technologies afin de se transformer en «fournisseur de solutions de mobilité intelligente».

Le constructeur de la berline Sonata et du SUV Palisade vise à se classer au troisième rang des marchés mondiaux des véhicules électriques et à pile à combustible à hydrogène en 2025 et ambitionne de vendre 560.000 voitures électriques et 110.000 voitures à hydrogène cette même année.

Hyundai espère vendre 4,58 millions de véhicules cette année, soit un peu plus que les 4,42 millions d'unités vendues l'an dernier.

mjp@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page