Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud et le Japon tiennent des pourparlers de travail sur le commerce et les conflits historiques

International 14.01.2020 à 21h12

SEOUL, 14 jan. (Yonhap) -- La Corée du Sud et le Japon ont tenu lundi à San Francisco (heure américaine) des pourparlers de travail sur les conflits d'ordres commercial et historique, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

Kim Jung-han, directeur général des affaires de l'Asie et du Pacifique, a rencontré son homologue japonais, Shigeki Takizaki, avec lequel il a discuté de questions d'intérêt mutuel, a indiqué le ministère. Les deux hommes accompagnaient leur ministre des Affaires étrangères, Kang Kyung-wha et Toshimitsu Motegi.

Kang, Motegi et le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo doivent tenir mardi une réunion trilatérale. Kang rencontrera Pompeo en tête-à-tête en marge de cette réunion. Une réunion séparée entre Kang et Motegi pourrait également avoir lieu.

Lors des discussions de lundi, Kim a réitéré l'appel de Séoul pour que le Japon retire ses contrôles à l'exportation en Corée du Sud de certains matériaux industriels, a déclaré le ministère.

Les deux parties ont également discuté de la préparation d'une réunion de leurs ministres des Affaires étrangères, a indiqué le ministère.

Kim et Takizaki se sont rencontrés pour la dernière fois à Tokyo en novembre, quelques jours avant que Séoul ne reporte la décision de mettre fin au GSOMIA, l'accord de partage d'informations militaires.

Dans une conférence de presse du Nouvel An donnée mardi, le président Moon Jae-in a exhorté le Japon à présenter des solutions au problème du travail forcé pratiqué en temps de guerre par Tokyo, tout en soulignant que toute solution doit être approuvée par les victimes.

Kim Jung-han, directeur général des affaires de l'Asie et du Pacifique (à gauche), et Shigeki Takizaki, son homologue japonais. (photos d'archives)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page